04/02/2020 17:01
Le Chinois Li Zichao, 28 ans, l’un des deux premiers patients infectés par le nouveau coronavirus au Vietnam, est sorti le 4 février de l’hôpital Cho Rây, après 13 jours de traitement dans cet établissement médical à Hô Chi Minh-Ville.
>>Coronavirus : les localités du pays prennent des mesures de précaution
>>Thai Binh, Ninh Binh et Hai Phong : 12 cas suspects d'infection au 2019-nCoV testés négatifs

Le Chinois Li Zichao, 28 ans (chemise jaune), l'un des deux premiers patients infectés par le nouveau coronavirus au Vietnam, a été guéri.
Photo : VNA/CVN

Li Zichao a dû passer quatre tests négatifs, avant d’être autorisé à sortir de l’hôpital avec des signes cliniques stables.

Quant à son père, Li Ding, 66 ans, son état de santé évolue positivement. Il est encore hospitalisé dans l’hôpital Cho Rây.

Li Ding s'est rendu de Wuhan à Hanoï le 13 janvier, puis est arrivé dans la ville centrale de Nha Trang, où il a rencontré son fils, qui est resté dans la province méridionale de Long An il y a quatre mois. Tous deux se sont déplacés ensuite à Hô Chi Minh-Ville et à Long An. Le 17 janvier, le père a souffert de fièvre et trois jours plus tard, son fils a montré le même symptôme. Ils ont été hospitalisés le 22 janvier.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé de décerner un satisfecit à l’hôpital Cho Rây et à l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville pour leurs efforts dans le traitement de ces deux patients.

Le ministère de la Santé, lui, a remis des satisfecit à sept collectivités et 10 particuliers de l’hôpital Cho Rây et de l’Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville.

À cette occasion, le représentant du consulat général de Chine à Hô Chi Minh-Ville a remercié le gouvernement vietnamien, notamment les médecins de l’hôpital Cho Rây, pour avoir soigné et guéri Li Zichao. Il a déclaré souhaiter que les médecins vietnamiens poursuivent leurs efforts pour guérir Li Ding.

À Khanh Hoa, le même jour vers 14h00, le premier cas de contamination est aussi sorti de l’hôpital après neuf jours de quarantaine et de traitement, du 27 janvier au 4 février. La patiente est Lê Thi Thu Hà, originaire du district de Van Ninh.

Selon Nguyên Dong, directeur de l’Hôpital des maladies tropicales de Khanh Hoa, la patiente avait été mise à l’isolement et bien soignée avec un régime nutritif quotidien complet.

Après Hô Chi Minh-Ville et la province de Thanh Hoa, Khanh Hoa est ainsi devenue la 3e localité vietnamienne qui est parvenue à guérir avec succès des cas de contamination.

Pour l’heure, l’Hôpital des maladies tropicales de Khanh Hoa met en quarantaine 17 cas suspects.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Trà Su : bienvenue dans le paradis vert ! Considérée comme le poumon vert du Sud-Ouest du Vietnam, la forêt de cajeputiers de Trà Su est devenue une destination très prisée des amoureux de la nature. Une excursion mémorable à faire sur une journée.