22/02/2018 10:18
Les rajustements par le gouvernement de politiques fiscales et de règlements d’importation d'automobiles contribueront à réchauffer le marché des automobiles de luxe en 2018.

>>Toyota et Honda suspendent l’exportation de voitures vers le Vietnam
>>Mitsubishi Motors veut investir dans les voitures électriques au Vietnam


Selon des données préliminaires du Département général des statistiques, en 2017, environ 94.000 véhicules finis - notamment automobiles - ont été importés au Vietnam, pour 2,15 milliards de dollars. Il s’agit, par rapport à 2016, d’un recul de 16,8% en quantité et de 9,6% en valeur.

D'après Luu Manh Tuong, chef du Département des taxes douanières, relevant du Département général des douanes, cette chute est due à trois raisons principales.

 

Thaco a été choisi par BMW Group Asia en tant que nouveau revendeur de ses modèles BMW et MINI au Vietnam, et ce à partir du 1er janvier 2018.
Photo : autobikes/CVN


Primo, pour acheter des automobiles importées à bas prix, beaucoup de consommateurs vietnamiens ont voulu attendre la suppression, début 2018, de la taxe d'importation frappant les automobiles provenant des pays de l’ASEAN. Car selon les engagements dans l’Accord de commerce de marchandises de l'ASEAN (ATIGA), à compter du 1er janvier 2018, la taxe d'importation sur les voitures des pays de l'ASEAN (principalement Thaïlande et Indonésie) est réduite à 0% à condition que le taux de localisation des pièces détachées fabriquées dans le pays soit d'au moins 40%.

Secundo, l’application de la nouvelle méthode de calcul de la taxe sur la consommation spéciale depuis juillet 2016, qui frappe les importations de véhicules finis, a eu des influences sur la décision d’achat des consommateurs.

Tertio, afin de soutenir l’industrie automobile domestique, le gouvernement a promulgué l’arrêté 125/2017/NĐ-CP sur l’exonération de la taxe d'importation concernant de nombreuses pièces détachées automobiles. Cela a permis de baisser le prix de vente des automobiles assemblées dans le pays.

 

Parmi les marques de luxe, Mercedes-Benz est arrivée en tête en représentant 70% des parts de marché au Vietnam.
Photo : autodaily.vn


S’agissant du segment des automobiles de luxe, selon des données officielles du Département général des Douanes, de janvier à novembre 2017, ce sont les automobiles originaires d’Allemagne, notamment Volkswagen, BMW, Audi, Mercedes-Benz, Porsche, qui ont été les plus importées au Vietnam avec 1.135 unités, d’un coût total de 65 millions de dollars. Sont venues ensuite celles importées de Grande-Bretagne, avec 387 unités cumulant 23,5 millions de dollars, de France avec 27 unités et 6 millions de dollars.

En 2017, la marque allemande Mercedes-Benz est arrivée en tête sur le marché vietnamien dans le segment des automobiles de luxe, en représentant 70% des parts de marché.

En septembre 2017, le constructeur automobile vietnamien Truong Hai Automobile JSC (Thaco) a été choisi par BMW Group Asia en tant que nouveau revendeur de ses modèles BMW et MINI au Vietnam, et ce à partir du 1er janvier 2018. De plus, les rajustements par le gouvernement de politiques fiscales et de règlements d’importation d'automobiles contribueront à réchauffer le marché des automobiles de luxe cette année.

Actuellement, dans le secteur des automobiles de toutes catégories, Thaco représente de 40 à 42% des parts du marché vietnamien. Ce géant vietnamien compte 97 showrooms et 59 distributeurs dans l’ensemble du pays. S’il accepte de vendre les automobiles Mercedes-Benz à un prix inférieur au prix normal pour acquérir des parts de marché, il est possible que le trône de Mercedes-Benz soit ébranlé dans les temps prochains.

 

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.