15/06/2020 18:52
L’exposition "Œuvres des peintres contemporains au premier rang sur le marché des beaux-arts" se déroulera comme prévu en août prochain. Ainsi, la liste des 18 peintres ayant vendu le plus de tableaux sera révélée.
>>Festival des beaux-arts des jeunes artistes
>>Le marché de l’art cherche sa voie

Thành Chuong, l'un des peintres dont les tableaux sont les plus vendus au Vietnam. Photo : TN/CVN 

Selon Ma Thê Anh, directeur adjoint du Département des beaux-arts, de la photographie et des expositions du Vietnam, l’exposition "Œuvres des peintres contemporains au premier rang sur le marché des beaux-arts" en août prochain présentera 18 peintres dont 11 sont en résidence à Hanoï et 7 à Hô Chi Minh-Ville.

Le peintre Lê Thiêt Cuong explique qu’il voulait soutenir le marché des beaux-arts en participant à cette exposition. "Mon principe, c’est que sans marché des beaux-arts, il n’y a pas de beaux-arts. Il est clair que cet art a été placé au premier plan depuis le Renouveau, avant le cinéma et la littérature. Cela a eu un impact sur la représentation des artistes à l’étranger. Nombreux sont les peintres qui craignent d’être perçus comme mercantiles, et non pas artistes", indique-t-il.

En ce qui concerne les critères de sélection des participants, le peintre Vi Kiên Thành, directeur du Département du cinéma, superviseur de l’exposition, partage : "Nous choisissons des peintres dont les œuvres sont hautement appréciées par le milieu des professionnels et se vendent bien. Les clients sont majoritairement étrangers, en plus des musées étrangers et vietnamiens".

Avant d’ajouter que le nombre des tableaux vendus est calculé sur plusieurs années. "La popularité de l’artiste doit avoir fait l’épreuve du temps. Les artistes, dont les œuvres sont populaires depuis seulement 3 ou 4 ans ne figurent pas dans la liste, contrairement à ceux qui ont été sectionnés et dont les oeuvres sont appréciées depuis une vingtaine d’années", souligne le curateur.

Parmi ces 18 peintres, la plupart ne vendent leurs tableaux qu’à l’étranger. Lê Kinh Tài, un participant, confie : "Je n’ai assisté à aucune exposition dans le pays. Mais cette fois, beaucoup de mes amis participent à cet événement, alors, je les suis".

Le peintre Dào Hai Phong, dont beaucoup d’œuvres ont été contrefaites, révélera trois nouveaux tableaux. À savoir que deux d’entre eux ont déjà été achetés. "L’acquéreur les +prête+ pour l’exposition", précise-t-il.

L’exposition est également une bonne occasion de valoriser ceux grâce auxquels le marché des beaux-arts au Vietnam opère. "Ce sont des personnes concrètes. Si l’on souhaite promouvoir le marché des beaux-arts, il faut penser à ceux qui le supportent", indique Vi Kiên Thành.

T.N-Mai Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Intégrer le numérique dans les stratégies touristiques Le Service du tourisme de Hô Chi Minh-Ville, en collaboration avec Google, a organisé le 9 juillet une formation sur les compétences numériques et la promotion du marketing digital pour les gestionnaires d’État chargés du tourisme et les entreprises en activité dans ce domaine.