20/02/2019 13:17
En 2018, les péages d’autoroute issus de projets BOT (Bâtir-Opérer-Transférer) ont permis aux entreprises mandatées d’enregistrer un chiffre d’affaires de 12.200 milliards de dôngs.
>>L’autoroute Ha Long - Vân Dôn sera prochainement ouverte au trafic
>>L'aéroport international Vân Dôn ouvre ses portes le 30 décembre
>>La permanence du gouvernement examine les projets BOT
 
Le ministère des Communications et des Transports gère actuellement 57 projets opérationnels d’infrastructures routières sous forme de BOT. Ces derniers comprennent 60 stations de péages dans l’ensemble du pays ayant affiché un chiffre d’affaires de 12.200 milliards de dôngs l’an dernier. Ce montant ne concerne pas les péages BOT relevant des autoroutes à grande vitesse suivantes : Câu Gie – Ninh Binh, Nôi Bài – Lào Cai, HCM-Ville – Long Thành – Dâu Giây, Dà Nang – Quang Ngai, Hanoi – Hai Phong et HCM-Ville – Trung Luong.

Projet de BOT Phap Vân - Câu Gie.

Selon le rapport du Département de la voirie du Vietnam, le projet de BOT qui affiche le plus grand chiffre d’affaires en 2018 est le tronçon élargi de la route nationale 51, avec un montant de 730 milliards de dôngs. Le deuxième rang revient au tronçon Phap Vân – Câu Gie, avec plus de 700 milliards de dôngs. Les autres projets qui ont atteint un chiffre d’affaires élevé sont : le nouveau pont Dông Nai, avec près de 600 milliards de dôngs ; la route nationale 1 rénovée (tronçon Hanoï – Bac Giang), avec près de 500 milliards de dôngs ; la route nationale 1 élargie (tronçon Phan Thiêt – Dông Nai : 340 milliards de dôngs, tronçon Vinh  - Bên Thuy : 320 milliards de dôngs). Le plus faible chiffre d’affaires revient au tronçon Thai Nguyên – Cho Moi, avec près de 23 milliards de dôngs.

Le Vietnam disposera de plus
de 6.400 km d’autoroutes en 2030
 
Conformément au plan de développement du réseau autoroutier du Vietnam pour 2020, vision pour 2030, le pays disposera de 21 lignes totalisant 6.411 km. Ce sont d’abord les axes Nord-Sud, entre les grandes villes comme Hanoï, Dà Nang (Centre) et Hô Chi Minh-Ville, et ceux qui relieront les grands ports nationaux au réseau principal, qui bénéficieront d’importants investissements. De nouveaux axes routiers vont compléter et développer le maillage actuel, contribuant à réduire la charge du trafic, essentiellement entre Hanoï et Hô Chi Minh-Ville.

Selon ce plan, l’autoroute reliant le Nord au Sud comprendra deux axes d’une longueur totale de 3.083 km : un premier axe à l’est, de 1.814 km, et un second à l’ouest, de 1.269 km. Au Nord, le réseau comprendra 14 autoroutes totalisant 1.368 km. Le Centre, dont les hauts plateaux, sera doté de trois axes de 264 km en cumulé. Enfin, le réseau du Sud sera constitué de sept axes d’une longueur totale de 983 km.
 
Texte et photo: Thê Linh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam