22/02/2012 21:30
Le Japon souhaite accueillir chaque année 10.000 travailleurs vietnamiens dans l'agriculture et l'aquaculture, a annoncé l'Organisation japonaise de coopération pour la formation internationale (JITCO).

Une décision qui s'explique par le manque de main-d'oeuvre dans ces secteurs après le rapatriement massif des travailleurs philippins et chinois suite au séisme et au tsunami qui ont ravagé une partie du Japon en 2011, a expliqué la JITCO.

Des Vietnamiens travaillent dans une usine au Japon.
Photo : CTV/CVN


Après avoir été présélectionnés, les candidats suivront un cours de formation en langue japonaise, une formation professionnelle pendant 4 ou 6 mois et passeront un entretien mené par les partenaires japonais.

Selon Nguyên Gia Liêm, chef du Comité de gestion des travailleurs à l'étranger, le salaire mensuel pour les travailleurs dans l'agriculture et l'aquaculture oscille en moyenne entre 1.000 et 1.500 dollars.

Par ailleurs, les entreprises japonaises recrutent souvent des travailleurs dans la mécanique et l'agroalimentaire, notamment des ingénieurs et experts qui pourraient toucher un salaire de 2.000 dollars minimum et emmener leur famille avec eux.

AVI/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Le Le tourisme humanitaire, aussi appelé "volontourisme", est une forme de voyage qui concilie mission humanitaire et tourisme. Il se développe au Vietnam, notamment dans les localités montagneuses du Nord.