21/12/2020 21:52
Le Team Woods constitué de Tiger, vainqueur de 15 Majeurs dans sa carrière de golfeur, et de son fils Charlie, 11 ans, a terminé 7e dimanche 20 décembre du PNC Championship, un Tournoi des Familles tout à fait officiel organisé par le PGA Tour américain.
>>Golf : maître du jeu et de ses émotions, Johnson triomphe au Masters d'Augusta
>>Golf : Dustin Johnson prend une option pour la victoire au Masters

Tiger Woods félicite son fils Charlie, 11 ans, après un eagle du Team Woods lors d'un Tournoi des Familles organisé à Orlando, Floride, le 20 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vingt équipes ont participé à cette édition 2020 en Floride, toutes constituées d'un vainqueur de Majeur et d'un membre de sa famille. C'est finalement le Team Thomas, constitué de Justin et son père Mike, qui s'est imposé, à 15 coups sous le par, après deux tours en 62 et 57 disputés selon la formule du dite du "scramble".

Cette formule permet de ne compter que la meilleure balle de chaque équipe, à chaque coup, et donc de réussir des scores très bas, surtout si l'un des deux joueurs de l'équipe est un vainqueur de Majeur.

Charlie Woods, 11 ans, était le plus jeune golfeur engagé. Il a été très bon pendant deux jours et le Team Woods a finalement terminé 7e, à 10 coups sous le par, après avoir bouclé deux tours en 62, agrémentés de plusieurs eagles et birdies, face à un plateau très relevé.

"Je me fiche pas mal de mon jeu, je veux juste que Charlie passe un moment formidable, et qu'il en profite. C'est ce qui se passe", disait Tiger samedi 19 décembre, après un premier tour entamé par un superbe eagle du Team Woods, sur un par 5.

Le mimétisme absolu entre le père et le fils a fait le bonheur des photographes et des caméramen de télévision, l'épreuve étant retransmise en direct sur Golf Channel : le même swing au practice, les mêmes mimiques, les mêmes tics, les mêmes poings serrés sur le parcours.

"Il n'y a pas de mots pour exprimer ce que je ressens", a dit un Tiger Woods bouleversé à la fin du deuxième tour. Charlie est né de son mariage avec Elin Nordegren, un mannequin suédois qui lui a donné un autre enfant, Sam, plus jeune que Charlie.

Derrière Justin Thomas et son père, c'est la famille Singh qui a pris la deuxième place, Vijay l'Indien étant associé à son fils Qass. Ils ont devancé le Team Trevino et le Team O'Meara, ex-aequo à la 3e place.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.