12/02/2017 08:41
En 2016, 110.100 nouvelles entreprises ont été créées dans le pays, soit une hausse annuelle de 16,2%. On constate une amélioration de l’indice d’environnement d’affaires et de la compétitivité.
Selon les statistiques, les nouvelles entreprises s’engagent à introduire sur le marché plus de 890.000 milliards de dôngs de capitaux, soit une augmentation de 48,1%.

Avec 36.000 nouvelles entreprises en 2016, Hô Chi Minh-Ville tient le haut du pavé parmi les localités du pays. Photo : An Hiêu/VNA/CVN

Ces entreprises ont créé près de 1,3 million d’emplois. Par ailleurs, près de 26.700 entreprises ont repris leur activité durant cette période, soit 43,1% de plus qu’en 2015. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du ministère du Plan et de l’Investissement. Plus de 110.000 entreprises ont été créées.

Le nombre d’entreprises dans le secteur immobilier a fortement bondi de 83,9%, tandis qu’une baisse a été observée dans la sylviculture, l’aquaculture, l’exploitation minière, les arts et les loisirs. Une forte hausse a aussi été observée dans les secteurs de la santé, de l’éducation et de la formation. Avec 36.000 nouvelles entreprises, Hô Chi Minh-Ville tient le haut du pavé parmi les localités du pays, contre seulement 23.000 à Hanoï.

Nouvelles opportunités pour les investisseurs

«Le gouvernement a lancé un plan d’action efficace pour soutenir le développement des entreprises et améliorer les conditions d’investissement au Vietnam. C’est la première année qu’un tel record de création d’entreprises est établi. On constate aussi une amélioration de l’indice d’environnement d’affaires et de la compétitivité dans les classements de la Banque mondiale et du Forum économique mondial. Le plus important, c’est que nous ayons réussi à regagner la confiance de la population et des entreprises», indique Vu Tiên Lôc, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam.

C’est la confiance dans les opportunités et l’environnement d’investissement au Vietnam qui a incité de nombreuses entreprises à se lancer. Le fait que le Vietnam ait signé plusieurs accords de libre-échange, tels que le TPP (Accord de partenariat transpacifique) ou l’EVFTA (Accord de libre-échange Vietnam-UE), a ouvert de nouvelles opportunités pour les investisseurs. Mais c’est l’environnement d’investissement qui décide de ce flux d’investissement. Il dépend de plusieurs facteurs : institutions, lois, politiques, administration publique, infras-tructures, services, ressources humaines...

Thê Linh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Têt du Chien : plus de 18.000 visiteurs au mausolée de Hô Chi Minh De nombreux Vietnamiens et touristes étrangers ont rendu hommage au Président Hô Chi Minh en son mausolée à l'occasion du Têt du Chien 2018.