12/03/2018 16:05
La conférence inaugurale de l'Alliance solaire internationale (ASI) s'est ouverte dimanche 11 mars à New Delhi sous la présidence du Premier ministre indien Narendra Modi et du chef de l'État français Emmanuel Macron.
>>Emmanuel Macron veut séduire l'Inde pour en faire un partenaire clé
>>Inde : le gouvernement Modi présente un budget axé sur les zones rurales

Narendra Modi (droite) accueille Emmanuel Macron pour le sommet fondateur de l'Alliance solaire internationale à New Delhi, le 11 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN
 
L'Inde, qui est considérée comme un acteur clé dans l'exploitation de l'énergie solaire, s'est engagée à générer 175 gigawatts (GW) d'électricité sur son sol à l'aide de sources d'énergie renouvelables d'ici 2022, a annoncé M. Modi lors de son discours prononcé au palais de Rashtrapati Bhavan, la résidence officielle du président de l'Inde.
  
Il a présenté un plan d'action en dix points qui comprend la mise à disposition de technologies solaires abordables pour tous les pays, l'augmentation de la part d'électricité produite par les cellules photovoltaïques dans le mix énergétique et l'élaboration de réglementations et de normes pour soutenir l'initiative. "Nous devons fournir des financements concessionnels et des fonds moins risqués pour les projets solaires", a-t-il souligné.
  
Pour sa part, M. Macron a déclaré que même si le monde avait fait de grands progrès dans la compréhension de l'importance de l'énergie solaire, beaucoup restait à faire.
  
La France est la seule économie développée à soutenir l'ASI.
  
La conférence réunit les chefs d'État et de gouvernement de 23 pays et des ministres de dix pays, ainsi que des responsables onusiens, des présidents de banques de développement multilatéral, des responsables de fonds mondiaux, d'institutions financières et d'institutions liées à l'énergie.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.