30/11/2020 17:36
Toutes les écoles privées doivent fermer leurs portes temporairement pendant deux semaines depuis dimanche 29 novembre, en vue de contenir la propagation de l’épidémie de COVID-19, selon une nouvelle directive du ministère cambodgien de l'Éducation, de la Jeunesse et des Sports rendue publique dans la soirée du même jour.
>>Le Cambodge enregistre trois nouveaux cas testés positifs
>>Le Cambodge commence la 3e phase de la réouverture des écoles

Des élèves se désinfectent les mains avant leur cours du matin au lycée Santhormok, à Phnom Penh. Photo : apnews.com/CVN

L'apprentissage en ligne doit être appliqué pendant cette période, sauf pour la classe de 12e qui doit se poursuivre pour l'examen du 21 décembre prochain, a annoncé ledit ministère.

Cette décision a été prise après la détection de premières transmissions communautaires du COVID-19 samedi 28 novembre. Parmi les patients figurent Chhem Savuth, directeur général du Département général des prisons relevant du ministère de l'Intérieur, sa femme et quatre autres membres de leur famille.

Le Premier ministre du Cambodge, Hun Sen, a déclaré le 28 novembre qu'il s'agissait des premiers cas de transmission communautaire du COVID-19 au Royaume.

Le nombre total de cas confirmés au Cambodge est passé dimanche 29 novembre à 315, dont 301 ont été déjà guéris, selon le ministère de la Santé.

Dimanche 29 novembre, le ministre cambodgien de l’Intérieur, Sar Kheng, a ordonné à tout le personnel de ce ministère qui ont eu des contacts directs ou indirects avec Chhem Savuth de se mettre en quarantaine alors que des tests de masse sont en cours au ministère.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Découvrez l’ancien village de Duong Lâm À 50 km environ à l’ouest de la capitale, l’ancien village de Duong Lâm, classé au patrimoine national, se trouve dans la commune éponyme, qui relève du chef-lieu de Son Tây.