23/03/2020 23:13
Le Vietnam entre dans la troisième phase de la lutte contre le COVID-19 car les risques de propagation communautaire sont élevés, et les 20 à 25 prochains jours sont un grand défi pour les efforts du pays dans la lutte contre la pandémie, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc le 23 mars.
>>Un autre cas de COVID-19 signalé au Vietnam
>>COVID -19: le ministère de la Santé annonce cinq nouveaux cas d’infection
>>La Chine teste un vaccin sur une centaine de volontaires

Présidant la réunion de la permanence du gouvernement et le Comité de pilotage national de la lutte contre le COVID-19, Nguyên Xuân Phuc a déclaré que dans cette troisième phase, il y aurait plus de personnes en quarantaine.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a présié la réunion de la permanence du gouvernement et le Comité de pilotage national de la lutte contre le COVID-19, le 23 mars à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Citant le ministère de la Santé comme prédisant que l'épidémie atteindrait son apogée au Vietnam vers la fin d'avril, il a exprimé sa préoccupation quant au fait que de grands rassemblements ont encore lieu. En outre, il existe également des risques d'infection parmi ceux qui se trouvent dans les centres de quarantaine.

Demandant des mesures plus fortes, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a ordonné le contrôle étroit des sorties et des entrées par voie routière, ferroviaire et aérienne, la quarantaine concentrée a progressé quel que soit le coût pour l'État, l'auto-quarantaine assurée conformément à la réglementation et la sécurité des travailleurs médicaux et autres personnels engagés dans le combat garantie. Il a souligné que les 20 à 25 prochains jours sont un grand défi pour la lutte dans le pays, des mesures concertées et plus fortes doivent donc être prises. Le chef du gouvernement a apprécié les mesures prises par les autorités de tous les niveaux, les secteurs et l'ensemble du système politique ces derniers temps, considérant l'unanimité, les efforts conjoints, le sérieux et la robustesse, en particulier la coordination du public, comme étant d'une importance cruciale pour la lutte.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a en outre demandé la fermeture des services inutiles, en particulier les restaurants et les karaokés, afin de minimiser les rassemblements bondés, et a appelé les lieux de culte à ne pas organiser d'événements avec un grand nombre de personnes. En ce qui concerne le transport aérien, il a chargé le ministère des Communications et  des Transports de prendre des mesures efficaces, interdisant même les vols vers le Vietnam si nécessaire, tout en contrôlant étroitement les vols intérieurs ainsi que les transports ferroviaire et routier pour empêcher la propagation du virus. Il a également demandé au ministère de la Santé d'acheter des kits de test rapide et d'effectuer des tests rapides dans les centres de quarantaine et dans la communauté pour dépister les personnes infectées et minimiser les risques d'infection.

Au 23 mars au soir, le nombre de patients atteints de COVID-19 au Vietnam avait atteint 123, dont 17 se sont rétablis.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.