10/02/2020 22:08
Avec un esprit de priorité, on favorise au maximum l'Institut national d'hygiène et d'épidémiologie, l’Hôpital national des maladies tropicales et les unités concernées dans les études, le déploiement de la production du kit de test du coronavirus et l'évaluation de l’efficacité et la sécurité biologique de ce kit.

>>Le Vietnam offre des matériels médicaux à la Chine pour lutter contre le coronavirus
>>Coronavirus : le Vietnam sur le pied de guerre
 

Fabrication des solutions antiseptiques au Département de pharmacie à l’Université Lac Hông. Photo : VNA/CVN


Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du Comité de pilotage national pour la prévention et la lutte contre l’infection respiratoire aiguë causée par un nouveau coronavirus (nCoV), a présidé une réunion de déploiement des mesures de lutte et de prévention de cette épidémie, tenue lundi 10 février à Hanoï.

Selon le vice-ministre de la Santé, Nguyên Thanh Long, le pays recense environ 22 établissements et peut mobiliser huit autres laboratoires capables de réaliser des tests. Il a souligné que le ministère de la Santé encourage tous les établissements à participer aux études, à la production des équipements de tests. En plus, ce ministère accélère aussi les études de production de vaccins.

S’exprimant à cette réunion, le vice-ministre de la Santé, Truong Quôc Cuong, a informé que via l’inspection inter-branche, la mission de lutte et de prévention de l’épidémie dans plusieurs localités, la province de Lào Cai (Nord) a organisé un groupe équipé de vêtements de protection pour régler le dédouanement des produits aux portes frontalières. Cette initiative est applicable aux portes frontalières terrestres, a apprécié le vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Le vice-ministre Truong Quôc Cuong a demandé aux autorités locales d'accélérer l’inspection et les contrôles pour s'assurer que les mises en quarantaine suivent le règlement.

Sur cette question, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a demandé aux branches et localités de renforcer la sensibilisation pour élever la prise de conscience des gens, leur responsabilité dans la mise en quarantaine pour la sécurité de leur-même, de la famille et de la société.

S’agissant de la mission de rapatriement des citoyens vietnamiens depuis la ville de Wuhan, province chinoise du Hubei, épicentre de l’épidémie du nouveau coronavirus, le vice-ministre des Affaires étrangères, Tô Anh Dung, a informé que conformément à la direction du Premier ministre, le 10 février, le ministère des Affaires étrangères, en coopération avec l’ambassade du Vietnam en Chine et les ministères et branches concernés avait rapatrié 30 ressortissants de la ville de Wuhan.

L’avion les transportant a atterri à 05h04 à l’aéroport international de Vân Dôn, dans la province septentrionale de Quang Ninh. Les rapatriés, dont une femme enceinte de huit mois, se trouvent dans un état de santé stable physiquement et mentalement. Ils sont isolés et placés sous surveillance médicale conformément aux règles en vigueur.

Auparavant, le Vietnam a aidé à rapatrier 11 ressortissants chinois à Wuhan, et offert à la Chine une série d’équipements médicaux d’une valeur de 500.000 dollars. Ces équipements permettent de prévenir le nouveau coronavirus comme des appareils respiratoires, des combinaisons de protection, des gants et des masques de protection.

Une cérémonie de remise de ces équipements à la partie chinoise, a eu lieu le 9 février à l'aéroport international Nôi Bài, à Hanoï. Il s’agit du cadeau offert par le Parti, l'État et le peuple vietnamiens à leurs homologues chinois pour lutter contre la propagation du coronavirus. Le Vietnam a confirmé le 14e cas d’infection dont six ont été guéris et huit sont en quarantaine dans les établissements médicaux. 
À savoir que 759 cas au total ont été testés au Vietnam dont 14 positifs.

Récemment, le ministère de la Santé a envoyé un document à l’Assurance sociale du Vietnam et aux Services de santé des villes et provinces du ressort central, aux hôpitaux sous la gestion dudit ministère pour exempter totalement des frais de tests et de traitement les personnes contaminées par le coronavirus.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.