08/09/2019 20:47
"Spécificités culturelles de Gia Lai" est le sujet du programme de la Fête de la mi-automne qui se déroule les 7 et 8 septembre au Musée d’ethnographie du Vietnam, à Hanoï.
>>Le Festival de la danse de la licorne de Huê 2019
>>Hanoï: des collections de gâteaux de lune haut de gamme
>>Gâteaux de la mi-automne, fierté de Saigontourist
>>Un cours de cuisine sur la confection des gâteaux de lune à Hanoï

Le directeur du Musée d’ethnographie du Vietnam, Bùi Nhât Quang, s’exprime lors de l’événement, le 7 septembre à Hanoï.
Chaque année, à l’occasion de la Fête de la mi-automne (Têt Trung Thu en vietnamien), le Musée d’ethnographie du Vietnam propose un programme à thème, visant à présenter au public les identités culturelles de chaque région vietnamienne.

Pour cette édition, en collaboration avec le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Gia Lai, le Musée propose aux visiteurs de découvrir l’ambiance de la fête de Gia Lai telle qu’on peut la trouver dans cette province sur les hauts plateaux du Centre (Tây Nguyên).

De nombreuses activités culturelles sont présentes comme les gongs des Bahnar et Jrai, sans oublier les rencontres avec les artisans de sculpture sur bois, de tissage de brocatelle etc. L’occasion pour le public de mieux comprendre la vie et la culture des habitants issus des ethnies minoritaires.

"L’espace culturel de gongs du Tây Nguyên a été reconnu le 15 novembre 2005 par l’Organisation des Nations unies pour la science, l’éducation et la culture (UNESCO) comme patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Il s’étend sur les cinq provinces du Tây Nguyên: Kon Tum, Gia Lai, Dak Lak, Dak Nông et Lâm Dông, et concerne les groupes ethniques, les gongs en eux-mêmes et les partitions, chansons, rituels et festivals utilisant cet instrument", a informé Huynh Nu Thu Hà, vice-présidente du Comité populaire de la province de Gia Lai. Les spectacles de gongs sont souvent joués pour fêter le nouveau riz, le mariage, la nouvelle maison... autour d’un feu et de jarres de ruou cân (alcool de riz à siroter avec un chalumeau de bambou). 

"À cette occasion, une troupe d’artisans de Gia Lai présente des spectacles originaux avec les gongs et les instruments de musique ethniques. Aussi, de nombreux produits agricoles dont le miel et le ginseng ainsi que des spécialités culinaires sont mis en vente", a-t-elle ajouté.

Conserver les traditions

Ouverture du programme de découverte de la Fête de la mi-automne au Musée d’ethnographie du Vietnam, le 7 septembre à Hanoï.

"La Fête de la mi-automne est l’occasion de renouer avec nos racines en produisant et en jouant avec les instruments traditionnels. Les enfants contribuent à la fête et les fabriquent grâce aux artisans au Musée d’ethnographie. Les visiteurs peuvent ainsi découvrir ces objets et jeux populaires", a expliqué le directeur du musée et vice-président de l’Académie des sciences sociales et humaines du Vietnam, Bùi Nhât Quang.

Dans le cadre de ce programme, le public et les enfants notamment, auront plaisir à produire des objets folkloriques tels que lanternes, cerfs-volants, masques et tò he (petites figurines en pâte de riz), etc.


Musée d’ethnographie du Vietnam

Rue Nguyên Van Huyên, arrondissement de Câu Giây, à Hanoï.

Heures d’ouverture: de 08h30 à 17h30, excepté le lundi et les premiers jours de la fête du Têt (Nouvel An lunaire).

Site: http://www.vme.org.vn
 
"C’est la première fois que je participe à un programme de ce genre au Musée d’ethnographie. J’ai joué à plein de jeux traditionnels. C’est très intéressant!", a partagé Nguyên Nhu Kim Anh, venue du collège Luong Yên, à Hanoï.

Selon le comité d’organisation, les participants ont également l’occasion de confectionner eux-mêmes des spécialités propres au Têt Trung Thu telles que le bánh deo (gâteau gluant de pâte de riz sucré), le bánh nuong (gâteau farci cuit au four) ou encore le côm (jeune riz gluant)...

"Depuis plusieurs années, je suis invitée à la fête de la mi-automne au Musée d’ethnographie. Cet événements vise à promouvoir les valeurs traditionnelles, surtout les jeux et objets folkloriques", a confié Pham Nguyêt Anh, âgée de 70 ans, une Hanoïenne spécialisée dans la confection de fleurs et fruits à base de pâte de riz.

"À l’ère numérique, les enfants lorgnent sur les jeux et les jouets électroniques, mais nous oublions les jeux traditionnels. C’est une bonne chose de les mettre en valeur", a confié Nguyên Van Quyên, un artisan fabriquant des dèn kéo quân (lanternes à ombres mobiles).

La Fête de la mi-automne est célébrée le soir du 15e jour du 8e mois lunaire. Ce jour-là, la pleine lune, qui est la plus lumineuse de l’année, symbolise l’unité de la famille et le rassemblement.
 
Texte et photos: Hoàng Phuong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

Diverses activités de promotion du tourisme prévues à Quang Binh La province de Quang Binh, dans le Nord du pays, organisera de nombreuses activités ces prochains mois pour attirer les touristes, notamment à l’occasion du Nouvel An 2020.