27/01/2016 11:17
>>Trois personnes atteintes du virus Zika à New York
>>Le virus Zika, une menace pour les bébés d'Amérique latine

La Colombie a décrété le premier niveau d'alerte le 26 janvier en raison du virus Zika, dont plus de 13.800 cas ont été confirmés, afin que les hôpitaux se préparent à répondre à une expansion de cette maladie transmise par les moustiques. Le ministère de la Santé a recommandé aux maires des communes situées en deçà des 2.200 m d'altitude de "déclarer l'alerte verte dans le réseau hospitalier public et privé face à la possible augmentation des cas du virus Zika", selon un communiqué. "Cette alerte est émise étant donné que l'infection par le virus Zika est actuellement dans une phase expansive", a précisé Luis Fernando Correa, chef du Bureau de gestion des urgences et des catastrophes du ministère. Le virus Zika se transmet par une piqûre du moustique tigre, Aedes aegypti. Il n'existe pas de traitement curatif ni de vaccin contre cette maladie, seulement des traitements des symptômes. Les manifestations sont le plus souvent de type grippal (fièvre, maux de tête, courbatures) avec des éruptions cutanées et se déclarent dans les trois à douze jours qui suivent la piqûre par le moustique. Chez les femmes enceintes, le virus peut être transmis au fœtus et entraîner des malformations congénitales, telles que la microcéphalie, voire la mort. La Colombie, deuxième pays le plus touché à ce jour après le Brésil, prévoit plus de 600.000 cas d'infection pour 2016.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».