12/07/2017 16:29
>>Soudan : Barack Obama allège les sanctions économiques

Les États-Unis ont déclaré mardi 11 juillet avoir prolongé de trois mois la période probatoire concernant une éventuelle levée définitive des sanctions commerciales contre le Soudan. Reconnaissant les "progrès importants et substantiels" réalisés par le Soudan, le gouvernement américain a affirmé avoir besoin de "plus de temps" pour établir si le pays africain a pleinement répondu à ses préoccupations, a déclaré le département d’État américain dans un communiqué. Parmi les mesures attendues par Washington, on retrouve le règlement des conflits armés internes, l’amélioration de la situation humanitaire et le maintien de la coopération pour faire face aux conflits régionaux et à la menace terroriste. L’administration Trump avait jusqu’au 12 juillet pour décider si la levée des sanctions initiée par l’administration Obama il y a six mois deviendrait totale et définitive. En vertu d’une directive signée par l’ancien président américain Barack Obama en janvier dernier, les États-Unis envisageaient de lever l’embargo commercial visant le pays et de débloquer les actifs du gouvernement soudanais gelés dans le cadre de sanctions antérieures. En effet, le Soudan est sur la liste américaine des "pays soutenant le terrorisme" depuis 1993. Cette décision de l’administration Trump est une déception pour le Soudan qui espérait la levée des sanctions visant le pays depuis 21 ans. Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour, a déclaré lundi 10 juillet que son pays avait tenu tous ses engagements et que toute décision autre qu’une levée permanente des sanctions était "illogique et inacceptable".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».