26/09/2015 15:59
Le colosse automobile Volkswagen s'est choisi le 25 septembre un nouveau patron, le chef de Porsche, Matthias Müller, qui a promis de faire toute la lumière sur l'affaire des moteurs truqués et que le groupe, profondément ébranlé, allait s'en remettre.

>>Démission du patron de Volkswagen, Martin Winterkorn
>>Le patron du groupe automobile Volkswagen "infiniment désolé"
 

Une militante de Greenpeace manifeste devant le site de Volkswagen avec une pancarte représentant Pinocchio et réclamant la fin des mensonges, le 25 septembre à Wolfsburg. Photo : AFP/VNA/CVN


Comme pressenti, les vingt membres du conseil de surveillance réunis à Wolfsburg (Nord), au siège de Volkswagen, ont désigné M. Müller, 62 ans et à la tête de Porsche depuis 2010, pour succéder à Martin Winterkorn.

À l'issue de plusieurs heures de réunion, le chef de l'organe de contrôle Berthold Huber a évoqué à propos de l'affaire "un désastre moral et politique" pour l'entreprise, numéro un mondial de l'automobile fort de 590.000 salariés.

Mais "nous pouvons et nous allons surmonter cette crise" et faire de Volkswagen un groupe plus fort, a promis M. Müller, grand amateur de football et de sports automobiles et pur produit de l'empire Volkswagen.

M. Winterkorn, aux commandes depuis 2007, avait démissionné le 23 septembre, assumant la pleine responsabilité du scandale qui a éclaté il y a une semaine aux États-Unis, et qui a depuis ébranlé le secteur automobile.

M. Winterkorn est parti en affirmant n'avoir rien su du logiciel implanté sur les moteurs diesel de quelque 11 millions de voitures dans le monde, et destiné à fausser les résultats des tests antipollution. Sur ce nombre, 2,8 millions sont en circulation en Allemagne, a annoncé le 25 septembre le ministre allemand des Transports.

Le groupe a indiqué le soir du 25 septembre que 5 millions de véhicules de la marque Volkswagen (Golf de 6e génération, Passat de 7e génération, Tiguan) étaient concernés dans le monde, tous équipés de moteurs diesel EA 189.
 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.