27/10/2016 20:12
La compagnie aérienne nationale du Vietnam (Vietnam Airlines) et la compagnie aérienne japonaise All Nippon Airways (ANA) débuteront les vols en partage de code sur 10 lignes internationales Vietnam-Japon, et 25 lignes intérieures de ces deux pays, à partir du 30 octobre.
>>Vietnam Airlines table sur plus de 3 milliards d’euros en 2016
>>Vietnam Airlines conforte sa présence aux Philippines
>>Aviation civile : le Vietnam est un marché attrayant pour l'ANA

Un avion de la compagnie aérienne nationale Vietnam Airlines.
Photo : VNA/CVN

Les membres de l'ANA Mileage Club et de Lotusmiles de Vietnam Airlines pourront gagner des miles avec les vols en partage de code, ainsi que des récompenses sur tous les vols commercialisés et exploités par les deux transporteurs.

En vertu de l'accord de partage de code, les agents de bord de Vietnam Airlines se joindront aux vols de l'ANA en qualité d'interprète et d'annonce d'informations en vietnamien, et réciproquement.

Les services de soutien des deux compagnies aériennes seront également disponibles dans les aéroports internationaux de Haneda (Japon) et de Tân Son Nhât (Vietnam).

C'est le premier secteur de coopération entre les deux parties après que ANA Holding Inc. a acquis 8,77% des parts du Vietnam Airlines en juillet dernier, devenant un actionnaire stratégique de cette dernière.

La demande de services aériens entre le Vietnam et le Japon est en croissance, a déclaré Shinya Katanozaka, directeur général de l'ANA. Selon lui, la coopération entre ces deux compagnies aériennes contribuera à la promotion des relations économiques et culturelles entre les deux pays.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.