24/12/2015 17:32
Outre une assistance financière, la Russie aide le Vietnam dans la formation des ressources humaines et en lui transférant des technologies concernant le fonctionnement de centrales nucléaires. Des facteurs très importants qui conditionnent la réussite du projet de centrale nucléaire à Ninh Thuân (Centre).
>>Vietnam et Russie approfondissent leurs relations
>>Le Vietnam assurera la sûreté de ses centrales nucléaires

Le Vietnam et la Russie ont conclu de nombreux accords de coopération sur le nucléaire civil en 2002 et la construction de centrales nucléaires en 2010, et sur un centre des sciences et technologies nucléaires en 2011.

Maquette d'un centrale nucléaire à Ninh Thuân (Centre).
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Dans le cadre de l’accord de coopération dans la construction d’une centrale nucléaire sur le territoire vietnamien, les deux parties sont convenues d'un engagement financier selon lequel la Russie accordera au Vietnam un crédit préférentiel de près de 10 milliards de dollars pour la réalisation du projet de centrale nucléaire de Ninh Thuân 1.

En 2010, le ministère vietnamien de l’Éducation et la Formation et le groupe nucléaire russe Rosatom ont signé un mémorandum de coopération dans la formation de professionnels dans le secteur nucléaire. Un autre accord du même genre a été signé aussi le 2 juin 2015 par Rosatom et le Département de l'Énergie nucléaire.

La Russie a également soutenu financièrement le Vietnam dans la construction d’un Centre d’information sur l’énergie nucléaire au sein de l’École polytechnique de Hanoi, en service depuis avril 2012. Le 3 février dernier, le ministère vietnamien des Sciences et Technologies et Rosatom ont signé un mémorandum de collaboration dans l’industrie nucléaire.

Le 30 juillet, la Compagnie ASE-NIAEP du groupe Rosatom et le Groupe Électricité (EVN) sont convenus d'un accord-cadre pour la mise en œuvre de la première phrase de la Centrale nucléaire Ninh Thuân 1. Cette centrale sera construite avec la technologie russe VVER 1200, qui est la plus moderne du monde et garantit la plus grande sécurité, a déclaré Sergey A. Boyarkin, directeur adjoint de Rosatom.
 
CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.