22/05/2017 12:14
"Le Vietnam attache une grande importance à ses relations avec le Canada", a déclaré le président Trân Dai Quang en recevant le 21 mai à Hanoï le ministre canadien du Commerce international, François Philippe-Champagne.
>>Resserrer les liens Vietnam - Canada dans la gestion et l’exploitation des aéroports
>>Le Vietnam souhaite intensifier sa coopération avec le Canada
>>Commerce : le ministre canadien François-Philippe Champagne bientôt au Vietnam

Le président vietnamien Trân Dai Quang (droite) et le ministre canadien François Philippe-Champagne, le 21 mai à Hanoï.
Photo : Nhan Sang/VNA/CVN

Le chef de l’État du Vietnam, Trân Dai Quang, a également affirmé la volonté de renforcer la coopération multiforme entre les deux pays pour l’intérêt de chacun, comme pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans le monde. Il a souligné par ailleurs les efforts du Vietnam d’accélérer son processus de Renouveau, d’améliorer son environnement des affaires et de renforcer son intégration internationale, avant de constater que l’objectif de 8 à 10 milliards de dollars d'échanges commerciaux entre le Vietnam et le Canada ​était faisable d’ici cinq ans. Selon lui, la coopération dans le cadre de l’APEC sera un point remarquable des relations en fort développement entre les deux pays cette année.

Insistant sur la nécessité de multiplier les visites de délégations, Trân Dai Quang a déclaré saluer l’arrivée prochaine du Premier ministre canadien Justin Trudeau au Vietnam en novembre prochain pour participer à des événements de l’APEC.

Le ministre canadien a indiqué que le Vietnam était un grand partenaire commercial de son pays au sein de l’ASEAN et que l’éducation était un pilier de la coopération multiforme bilatérale. En effet, environ 250.000 Vietnamiens vivent, suivent un cursus et travaillent au Canada. Ils représentent une "passerelle" entre les Vietnamiens et les Canadiens.

À cette occasion, le ministre François-Philippe Champagne a souhaité que le Vietnam accorde son soutien au Canada pour qu’il devienne membre du Sommet d’Asie de l’Est (EAS) et membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU pour le mandat 2021-2022.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï