31/12/2015 19:14
Il incombe aux ministères et branches concernés d’élaborer rapidement un plan d’action concret pour la mise en œuvre de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21).
>>Aider le Vietnam à lutter contre les changements climatiques
>>Le Vietnam classé au 7e rang en matière de dégâts dus au changement climatique

Le Vietnam est l'un des pays les plus touchés par le changement climatique. Photo : Duc Long/VNA/CVN.

Le vice-Premier ministre du Vietnam, Hoàng Trung Hai, a présidé mercredi 30 décembre une réunion destinée à évaluer le Programme cible national en matière de résilience au changement climatique et de croissance verte pour la période 2016-2020.

Pour la mise en œuvre de ce programme, le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement, l'organe permanent du Comité national chargé du Changement climatique, a élaboré une réglementation juridique en ce domaine et établi des scénarii du changement climatique et de la montée du niveau des mers, lesquels serviront de base à l’élaboration de stratégies de développement socioéconomique des localités du Vietnam.

Cet organe a aussi indiqué les conséquences du changement climatique pour chaque secteur économique, et intensifié la sensibilisation de la société à la résilience au changement climatique.

La mise en œuvre du Programme d'appui en réponse au changement climatique (Support Program to Response to Climate Change - SP-RCC) témoigne d’un fort engagement politique du Vietnam dans la lutte contre le changement climatique, a souligné Hoàng Trung Hai.

Jusqu’à présent, le Vietnam a reçu 1,3 milliard de dollars d’aides internationales pour la mise en œuvre de projets concernant le changement climatique.

S’agissant des missions fixées dans ce programme national, le vice-PM Hoàng Trung Hai a souligné l’importance de l'amélioration de la réglementation et de l'affectation des ressources financières pour une meilleure efficacité de la mise en œuvre des projets de lutte contre le changement climatique. L'amélioration de la conscience de la population sur la résilience au changement climatique et la croissance verte devrait également être prise en compte, a ajouté Hoàng Trung Hai.

Figurant sur la liste des pays en voie de développement particulièrement vulnérables aux conséquences du changement climatique, le Vietnam considère la lutte contre les catastrophes naturelles comme une condition sine qua non de son développement, a rappelé le vice-PM Hoàng Trung Hai.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

L’île de Phu Quôc, une destination incontournable L’été est la saison idéale pour découvrir Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), appelée par plusieurs touristes «le paradis de l'Asie» ou encore «l’émeraude de l'Asie».