20/02/2017 17:39
Héritière de l’usine française de production de vin Lafaro, bâtie au début du XXe siècle, la marque de Vang Dà Lat (Vin Dà Lat en français), est réputée dans l’ensemble du pays pour son originalité, les œnologistes comme les passionnés du vin.
>>Un vin vietnamien primé à un concours international

Le portail du groupe Ladofoods.

À 09h00 du matin, par téléphone, nous obtenons un rendez-vous avec M. Hà, membre de la direction du groupe Ladofoods, producteur de ce vin régional renommé. Depuis le centre-ville de Dà Lat, après une heure de route, nous arrivons à l’entreprise après avoir traversé une trentaine de kilomètres de forêts de sapins et de gigantesques champs maraîchers sur des routes montagneuses escarpées. Des deux côtés de la route apparaît une immense verdure propre au climat tempéré de Dà Lat.

Le directeur adjoint Lê Duc Binh présente son entreprise.

Situé en pleine nature sur 2,7 ha du quartier de Phat Chi, commune de Tram Hành de la ville de Dà Lat, le groupe Ladofoods possède tous les équipements modernes de vinification. À une altitude de 1.650 m au-dessus du niveau de la mer, la température moyenne de 18 degrés est idéale pour la fermentation et la conservation du vin, selon les œnologues de Ladofoods.

D’un accueil chaleureux, Lê Duc Binh, directeur adjoint de l’usine, et expert de Ladofoods nous fait visiter les départements et nous présente des généralités sur le processus de vinification. Après avoir achevé des études de master en viticulture et production de vin en France et en Italie, il est revenu au Vietnam pour engager pleinement dans sa passion en 1993.

Les cuves de fermentation.

Actuellement, Ladofoods compte une centaine d’employés et comemrcialise plus de 20 variétés de vins, dont les trois plus consommées sont les Vang Dà Lat rouge classique, sorti en 1998, et blanc classique, en 1999, et le Château Da Lat, en 2015.

Des bouteilles avant emballage.

«Chaque année, nous produisons en moyenne 3 millions de litres de vin», déclare M. Binh. Son entreprise importe des raisins de Phan Thiêt, dans la province de Ninh Thuân, à 70 km de là, et possède lui-même 15 ha de vignoble cultivé et géré par des spécialistes français, suivant les normes de bonne pratique agricole.

Ouvriers et ouvrières collent les étiquettes sur les bouteilles de vin.

«Dans l’avenir, nous prévoyons d’ouvrir une salle d’exposition de nos vins afin que les amateurs et les touristes puissent déguster du vin de Dà Lat tout en écoutant son histoire», a ajouté M. Binh.

Lê Duc Binh (droite) invite le photographe italien Nicola Bertasi à goûter son vin Dà Lat.

Nicola Bertasi, un photographe italien, a goûté ce vin et l’a vraiment apprécié. Il a souhaité prendre des photos pour réaliser une exposition en Italie à son retour.

Outre le vin, Ladofoods distille également des liqueurs d’entre 12 et 14,5 degrés. Depuis la phase de fermentation du raisin jusqu’au vin final, de neuf mois à deux ans passent. Dans un futur proche, Ladofoods ambitionne de populariser ses produits en Asie, voire en Europe, tout en perfectionnant la qualité et la saveur de ses produits, en adéquation avec les goûts habituels en vogue sur le marché.

Une employée de Ladofoods, fière de son produit.

«Une des adresses sûres pour acheter du vin Dà Lat, dans la ville éponyme, est le magasin situé au numéro 1, rue Nam Ky Khoi Nghia, dans le 1er quartier, qui est notre partenaire», a indiqué M. Binh.
 
Texte et photos: Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.