26/07/2017 17:13
La Cour populaire de la province de Hà Nam (Nord) a condamné en première instance, mardi 25 juillet, une femme âgée de 40 ans à 9 ans de prison pour "propagande contre l’État de la République socialiste du Vietnam", en vertu de l’Article 88 du Code pénal.
>>Une femme condamnée à dix ans de prison ferme pour propagande contre l’État
>>Khanh Hoà : procès d’une femme pour propagande contre l’Etat

Trân Thi Nga (centre) lors de son procès de première instance, le 25 juillet.
Photo : NDEL/CVN

Trân Thi Nga, domicilée dans le quartier de Hai Bà Trung, ville de Phu Ly, province de Hà Nam (Nord), qui a plaidé non couplable, a été en outre condamnée à la résidence surveillée pendant cinq ans à compter de la fin de l’exécution de sa peine d’emprisonnement.

Elle est accusée d’avoir diffusé de fausses informations de nature à dénigrer les collectivités publiques, à propager la version d’une guerre psychologique et à déconcerter la population.

Il lui est reprochée d’avoir produit, détenu et diffusé 13 vidéo-clips ayant un contenu opposable à l’État de la République socialiste du Vietnam sur les blogs et comptes Facebook “Thuy Nga”, “Trân Thi Nga” et la page YouTube “trần thúy nga” créés par elle-même de septembre 2014 à janvier 2017.

Elle est encore accusée d’avoir écrit et affiché des slogans diffamant les dirigeants du Parti et de l’État, les forces de police, et boycottant les élections à l’Assemblée nationale de la XIVe législature et aux conseils populaires du mandat 2016-2021.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï