02/08/2017 19:37
>>La pochette où Neil Armstrong a mis des bouts de lune vendue 1,8 million de dollars

Une réplique en or massif du module lunaire de la mission Apollo 11 et offerte au premier homme sur la Lune par le joaillier français Cartier, a été volée dans le musée Neil Armstrong à Wapakoneta, a indiqué la police. Cette pièce, qui fait une quinzaine de centimètres de haut, "est extrêmement rare" seulement trois exemplaires ayant été réalisés par le célèbre bijoutier de la place Vendôme, une pour chacun des astronautes d'Apollo 11: Neil Armstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins. "Il est impossible de déterminer la valeur d'un tel objet", note la police. Le vol a eu lieu vendredi 28 juillet peu avant minuit dans le petit musée consacré à l'enfant le plus célèbre de cette petite bourgade de moins de 10.000 habitants dans l'Ohio (Nord). Les policiers arrivés sur place n'ont pu que constater l'entrée forcée et la disparition du bijou, qui reproduit à l'identique la silhouette d'araignée du LEM (Lunar Excursion Module). La police de Wapakoneta bénéficie de l'assistance de la police de l'État, le Ohio Bureau of Criminal Investigation et de la Police fédérale, le FBI. L'engouement pour les objets liés aux astronautes d'Apollo 11 est très fort parmi les amateurs d'artefacts spatiaux. Une pochette utilisée par Neil Armstrong pour ranger les premiers échantillons lunaires jamais ramassés par l'homme, et qui a failli finir à la poubelle, a trouvé preneur contre 1,8 million de dollars, 24 heures seulement avant le vol du LEM en or.

AFP/VNA/CVN
    
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.