30/09/2015 11:00
Une rare mosaïque de la période byzantine représentant des rues et des bâtiments et découverte dans le Sud d'Israël il y a deux ans, sera présentée au public jeudi 1er octobre après avoir été restaurée, a annoncé mardi 29 septembre l'Autorité israélienne des antiquités.

Un employé de l'Autorité israélienne des antiquités travaille sur une mosaïque de la période byzantine, le 29 septembre à Kiryat Gat.
Photo : AFP/VNA/CVN

La mosaïque, un carré d'environ 3,5 sur 3,5 mètres, recouvrait le sol d'une église de l'époque byzantine, aujourd'hui complètement détruite, précise l'agence israélienne dans un communiqué.

"La représentation de bâtiments sur des sols en mosaïque est un phénomène rare en Israël. Les bâtiments sont disposés le long de la rue à colonnes d'une ville, comme dans une ancienne carte", expliquent les archéologues chargés des fouilles.

"Les dessins représentent une ville au bord du Nil égyptien avec des bâtiments en trois dimensions, avec des balcons, des galeries, des toits et des fenêtres", précisent-ils.

"L'artiste a utilisé une palette de 17 couleurs différentes pour préparer cette mosaïque", explique Saar Ganor, l'un de ces archéologues. "Un tel investissement et une telle qualité font de cette mosaïque l'une des plus belles découvertes en Israël".

La mosaïque vieille de 1.500 ans a été découverte il y a deux ans dans une zone industrielle de la ville de Kyriat Gat.

Elle sera présentée au public à partir de jeudi 1er octobre à l'occasion des festivités du 60e anniversaire de la fondation de cette petite ville du Sud d'Israël.
 
AFP/VNA/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.