01/11/2016 23:27
Une délégation du Parti communiste du Vietnam, conduit par le vice-président de la Commission centrale des relations extérieures, Nguyên Tuân Phong, a participé au XIe Congrès du Parti communiste de Bangladesh (PCB) qui a eu lieu au capitale de Dhaka.
>>Des dirigeants vietnamiens reçoivent le président du Bangladesh à Hanoi
>>Déclaration commune Vietnam-Bangladesh
>>Entretien entre les deux présidents vietnamien et bangladais à Hanoi


Cet événement a attiré 350 délégués venus de 64 organisations du Parti du Bangladesh et de 12 délégations internationales. Les députés du Bangladesh ont adopté une résolution soulignant la nécessité du renforcement de la solidarité avec les forces de gauche et progressistes ainsi que l’importance d’accélérer la lutte pour les intérêts de la classe ouvrière et des travailleurs.

Lors des rencontres avec le président du PCB, Mujahidul Islam Selim, et le secrétaire général du PCB, Syed Abu Zafar, Nguyên Tuân Phong a informé de la situation de développement socio-économique du Vietnam, de son processus de Renouveau, de sa politique étrangère et discuté des mesures pour resserrer les relations entre les deux Partis communistes et les deux pays, plus généralement.

Les dirigeants du PCB ont insisté sur la solidarité et l’entraide des deux Partis et exprimé leur soutien à la politique étrangère du Vietnam. Ils ont estimé que l’histoire de lutte d’hier du peuple vietnamien était un grand encouragement pour les communistes du Bangladesh, tout en exprimant le souhait d’appronfondir l’amitié et la coopération entre les deux parties.

À cette occasion, les communistes vietnamiens ont rencontré le secrétaire général de la League d’Awami du Bangladesh, Parti au pouvoir, celui du Parti ouvrier du Bangladesh et celui du Parti socialisme du Bangladesh et des responsables d’autres délégations.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.