11/03/2017 08:22
Le système bancaire du Vietnam subira les conséquences des fluctuations de l’économie mondiale. Consciente de ce fait, la Banque d’État du Vietnam (BEV) disposera de tous ses outils pour pallier les éventuelles difficultés. Rencontre avec la vice-gouverneur de la BEV, Nguyên Thi Hông.
>>BEV : En 2017, la politique monétaire doit être «très flexible»
>>La politique du taux de change flexible, succès de la Banque d’État du Vietnam

Les économistes constatent que cette année, l’économie mondiale recèle des instabilités en raison, notamment, du changement des politiques des États-Unis suite à la prise de fonction du nouveau président Donald Trump. Qu’en pensez-vous ?

Cette année sera une année de plein de fluctuations et de défis pour les économies émergentes, dont celle du Vietnam. Après les présidentielles américaines, le monde espère que les États-Unis retrouveront une forte croissance si l’administration de Donald Trump mène les réformes fiscales et renforce les investissements dans les infrastructures comme annoncé durant la campagne présidentielle. La Fed - la Réserve fédérale des États-Unis - prévoit d’élever le taux d’intérêt deux ou trois fois cette année, ce qui sera un problème pour une majorité d’économies émergentes qui, généralement, empruntent en dollars.

L’économie mondiale et les marchés financiers connaîtront des évolutions. Toutefois, malgré les évolutions imprévisibles et les possibles difficultés de l’économie domestique, les organismes de crédit du Vietnam sont confiants en leur développement cette année, selon les estimations d’un récent sondage sur les organismes de crédit réalisé par le Département des prévisions et des statistiques relevant de la BEV.

Le Vietnam est signataire de plusieurs accords de libre-échange de nouvelle génération. Selon vous, quels sont les opportunités et les défis que présentent ces derniers pour le système bancaire ?

L’économie vietnamienne a effectué ces dernières années de remarquables progrès en termes d’intégration à l’économie mondiale, mais je pense que le pays fait face à maintes difficultés et défis que nous devons identifier pour les surmonter. S’agissant du marché monétaire, plus le pays s’intègre profondément à l’économie mondiale, plus la mise en œuvre des politiques monétaires doit tenir compte de plusieurs indices du marché international tels que taux de change, taux d’intérêts, etc. En tout état de cause, la BEV suivra de très près les évolutions du marché mondial en vue de prendre les décisions adéquates.

Concernant les opportunités qui se présenteront cette année, nous verrons un renforcement de la présence des investisseurs étrangers, ce qui nous permettra de bénéficier de transferts de technologies et d’expériences de gestion de l’étranger, mais aussi de diversifier nos services financiers avec des produits innovants. Cependant, le système bancaire connaîtra une concurrence plus forte, ce qui obligera les banques à se renouveler et à diversifier leurs produits.

Le système bancaire doit se renouveler en vue d’être plus compétitif et de s’adapter à la nouvelle conjoncture.
Photo : Trân Viêt/VNA/CVN

Quelles directives la BEV prendra-t-elle en matière de taux de change en cas d’évolutions imprévisibles sur le marché financier mondial ?

Sur le marché des changes, la BEV continuera de réviser régulièrement le taux central de change sur la base des fluctuations du marché monétaire afin de conserver stable la parité du dông en vue de maintenir la confiance de la population dans la monnaie nationale. La gestion des taux de change et du marché des devises suivra précisément les fluctuations du marché mondial. La BEV s’engage à mettre en oeuvre de manière souple ses politiques monétaires.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a décidé de réserver une enveloppe de crédit de 50.000 à 60.000 milliards de dôngs pour le développement du secteur de l’agriculture de hautes technologies. Le système bancaire s’est-t-il préparé en conséquence ?

Cette année, la BEV maintient sa priorité d’octroi de crédits aux secteurs précédemment définis, la première priorité revenant à l’application de hautes technologies. La BEV a proposé au gouvernement de confier au ministère de l’Agriculture et du Développement rural la mission d’effectuer une évaluation précise des entreprises qui appliquent de hautes technologies dans ce secteur, pour établir une liste de celles pouvant bénéficier de ces crédits.

Hông Dung - Linh Thao/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Rendez-vous le 26 août au Festival touristique de Mâu Son 2017 Selon le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Lang Son, le Festival touristique de Mâu Son 2017 aura lieu le 26 août prochain dans la zone touristique éponyme, district de Lôc Binh, province de Lang Son (Nord).