27/09/2015 16:00
L’ancienne cité de Hôi An figure dans la liste des 25 meilleures destinations gastronomiques du monde, selon le classement de TripAdvisor, le plus grand site de voyage de la Toile. Pour se faire sa propre opinion sur le sujet : Hoian Food tour qui, comme son nom l’indique, consiste en une excursion culinaire à travers les anciens quartiers.

>>Œuvrons ensemble pour un développement durable du tourisme
>>Escapade sur les hauteurs de Bà Nà Hills

Aujourd’hui, sept touristes japonais et australiens participent à Hoian Food tour, une formule d’une journée qui consiste à partir à la découverte des spécialités de l’ancienne cité de Hôi An, province de Quang Nam (Centre). Débordant d’enthousiasme, ils se rendent au marché principal de la cité. La première destination est une échoppe de cao lâu, une sorte de fondue des anciens quartiers à base de nouilles épaisses et souples, tout en étant sèches. Le cao lâu est habituellement accompagné de tranches de viande rôtie, de crevettes, de feuilles de menthe, de pousses de soja et d’épices.
 

Des touristes étrangers dans le kiosque de banh bao banh vac.
Photo : TP/CVN


Le guide Truong Vân Hoà invite les visiteurs à déguster. «Les nouilles sont raides. Chez nous, il n’y en a pas comme ça», remarque Sue, une Australienne. «À première vue, le +cao lâu+ ressemble au plat japonais +Udon+. À la différence qu’il n’y a pas de légumes dans l’+Udon+», souligne le Japonais Tasuda.

Six des sept touristes ont choisi le cao lâu. Tasuda, lui, a opté pour le mi quang, les nouilles originaires de la province de Quang Nam et de la ville de Dà Nang. Ce plat combine avec élégance nouilles jaunes, émincé de porc et de poulet, crevettes sautées, cacahuètes torréfiées, piment, herbes odoriférantes et morceaux de galette soufflée. Tasuda partage son bol avec la Japonaise Megumi - qui fait partie du même groupe - pour que les deux puissent comparer leur plat.

Réservé aux gourmets et gourmands

Prochaine étape : le kiosque de banh bao banh vac. Il s’agit de délicates bouchées à la vapeur, blanches comme des pétales de rose, ce qui leur a valu le nom de «Rose blanche» donné par un Français après avoir dégusté ce plat. Le banh bao et le banh vac sont deux bouchées différentes mais, très souvent, elles sont disposées sur la même assiette et se dégustent avec la même sauce. Le banh bao est farci de viande de porc hachée, de champignons, de germes de soja, tandis que le banh vac est farci de crevettes. La Rose blanche est un plat très populaire dans le menu des restaurants à Hôi An. C’est un régal tant pour les papilles que pour les pupilles.

«La plupart des visiteurs sont des gourmets. Ils s’intéressent beaucoup au tour de découverte de la gastronomie», explique Truong Vân Hoà. Et d’ajouter que les organisateurs ont examiné en 2013 une série de restaurants à Hôi An pour mettre en place ce circuit. «Certaines personnes hésitent à manger dans les échoppes à même le trottoir, raconte le guide. Mais nous les persuadons qu’il n’y a aucun danger sur le plan l’hygiène alimentaire».

Dans le cadre de ce tour, les visiteurs peuvent également préparer eux-mêmes les plats. Le meilleur exemple est sans doute le centre de protection sociale de Hôi An. Moyennant 2 dollars par personne, Hoian Food tour y emmène chaque mois des touristes pour apprendre à cuisiner quelques spécialités. Ces plats sont ensuite servis à la centaine de personnes âgées pensionnaires de ce centre. Ou comment joindre l’utile à l’agréable.

Vân Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.