24/12/2015 18:14
>>La Thaïlande et le Cambodge souhaitent tripler leur commerce bilatéral
>>Cambodge : le CNRP cesse de boycotter l’Assemblée nationale

Un nouveau parti politique vient de faire son entrée sur la scène politique cambodgienne, portant à sept le nombre total des partis politiques formés dans ce pays depuis les 5es élections législatives en 2013. Le Parti de la jeunesse khmère a été reconnu en tant qu’un nouveau parti politique par une récente décision du ministère cambodgien de l’Intérieur. Cette formation politique, dont le président est Pich Soros, siège dans la capitale Phnom Penh. Au début de ce mois-ci, le ministère de l’Intérieur a reconnu le Parti nationaliste autochtone démocrate de Plang Son. Les responsables de ce parti basé dans la province de Mondulkiri (sud-est) sont représentants des minorités locales. Les cinq nouveaux partis politiques reconnus auparavant sont le Parti de démocratie de proximité (GDP) présidé par Yeng Virak, le Parti de la solidarité khmère (KSP) de Lak Sopheap, le Parti de la justice khmère de M. Heang Rithy, le Parti social démocrate d’abeille (BSDP) de Mam Sonando et le Parti du pouvoir khmer (KPP) de Sourn Serey Ratha.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.