16/07/2017 14:36
Huit personnes sont mortes samedi soir 15 juillet à Dakar (Sénégal), dans un mouvement de foule survenu à la suite d'échauffourées, à l'issue de la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise de football, a annoncé l'agence officielle APS.
>>Afrique de l'Ouest : la chasse aux médicaments périmés ou contrefaits
>>Dakar : difficile transhumance pour la caravane de la course

Des spectateurs d'un match de football dans le stade de Demba-Diop de Dakar, au Sénégal, où un mur s'est affaissé le 15 juillet 2017.
Photo : AFP/VNA/CVN

Un mur s'est affaissé au moment où les spectateurs tentaient de sortir du stade Demba-Diop de Dakar, à la fin du match opposant Ouakam et le Stade de Mbour, détaille l'agence.

Au moins 49 personnes ont été gravement blessées dans le mouvement de foule, précise APS. De nombreux camions de pompiers, ainsi que des ambulances, se sont déployés sur les lieux pour prendre en charge les victimes.

Selon l'agence de presse, des coups et des jets de projectiles sont survenus "à la fin de la période de prolongations" de la rencontre, le score affichant 2 buts à 1 en faveur du Stade de Mbour.

La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser les supporters, qui avaient entièrement rempli le stade, souligne l'agence. La foule a alors été prise de panique, et des personnes ont été écrasées dans le mouvement, conduisant au drame.

Le Sénégal a été fortement critiqué cette année pour ses antécédents sécuritaires lors de grands événements, notamment après la mort de dizaines de personnes lors d'une manifestation religieuse en avril.
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.