28/05/2016 18:26
Lors d'une conférence organisée à Hô Chi Minh-Ville en avril dernier, des économistes et des logisticiens ont disséqué l'avenir prometteur de l'économie vietnamienne et le marché national des années à venir. Si sa croissance sera soutenue et dynamique, les difficultés n'en seront pas moins nombreuses.
>>Environ 12 milliards de dollars d’exportations de produits agricoles, sylvicoles et aquatiques
>>Le TPP accélèrera le rythme d'intégration du Vietnam
>>De belles opportunités pour les marchandises vietnamiennes en UE

Les voies de distribution modernes attirent vraiment le consommateur vietnamien.
Photo : Trung Khánh/CVN

Julien Brun, directeur général de la compagnie CEL Consulting, a déclaré que l'optimisme et l’exaltation des valeurs des consommateurs vietnamiens formeront le socle de la promotion du développement du marché domestique. Les consommateurs en zone rurale auront un rôle majeur dans le développement de l'économie vietnamienne lorsque les marchés en zone urbaine commenceront à être de plus en plus saturés. Les infrastructures et la logistique se développeront plus en termes de quantité et il y aura encore de nombreux problèmes d'ordre qualitatif comme la sécurité routière, mais aussi l’équilibre entre l'offre et la demande. L’accord de libre-échange TPP aura également un impact énorme sur cette économie.

Comportement des consommateurs

Les consommateurs vietnamiens sont dans une période de transition entre un mode de vie traditionnel et un autre, moderne, qui implique une bonne compréhension et une maîtrise des technologies. Ceci va créer des opportunités aux entreprises pour développer le commerce électronique et autres modalités modernes de distribution. Le consommateur vietnamien est considéré comme très optimiste sur l'avenir, malgré un coût de la vie allant croissant : l'indice de confiance des consommateurs (ICC), régulièrement élevé, a connu un pic ce 1er trimestre 2016.

Un optimisme qui n'empêche pas les consommateurs vietnamiens à rester prudents dans leurs dépenses, avec une tendance nette à dépenser davantage dans les biens et services améliorant la qualité de vie de leur famille. En effet, leur trois dépenses majeures sont l'éducation, les produits et services de santé et les produits ménagers. En effet, les Vietnamiens consacrent de 10 à 12% de leurs revenus à l'éducation de leurs enfants, la croissance de l'industrie pharmaceutique est de 20% à celle du premier trimestre de 2015, et 50% des consommateurs dépensent davantage pour les biens ménagers. Le secteur des FMCG (biens de grande consommation) est en voie de saturation avec une croissance annuelle d'entre 2 et 3%.

Aperçu du secteur de la distribution

L'indice de confiance des consommateurs (ICC), le plus élevé enregistré le 1er trimestre 2016.
Photo : Net/CVN

Les voies modernes de distribution et les réseaux de supérettes vont croître largement pour devenir l'un des principaux moyens de consommation. Par exemple, les chaînes de dépannage ont connu une progression dans leur développement de 300% l'année dernière. L’inquiétude et la sensibilisation à la sécurité alimentaire seront la principale motivation pour les Vietnamiens de modifier leurs habitudes de consommation, en réduisant leur fréquentation des marchés traditionnels au profit de la grande distribution qui présente plus de garantie sur ce plan.

La publicité et les promotions resteront majoritaires pour influencer les décisions d'achat des consommateurs. Les enquêtes montrent que les supermarchés Saigon Co-op et Big C proposent les promotions perçues comme les plus attrayantes pour les consommateurs, leur permettant de se développer rapidement. De même, les supérettes telles que FamilyMart et Vinmart sont deux réseaux plébiscités par les consommateurs.

L'immobilier commercial

S'agissant des investissements dans le développement de l’immobilier commercial et de la logistique au Vietnam, Greg Ohan, directeur de la société CBRE, a déclaré que les entrepôts à louer dans les provinces de Binh Duong et Dông Nai, ainsi qu'à Hô Chi Minh-Ville, ont fortement augmenté. Le loyer moyen s'est stabilisé aux alentours de 3 dollars le mètre carré. Le nombre d'entrepôts a également tendance à augmenter dans les zones urbaines de catégorie 2, tandis que les besoins de stockage des entreprises de commerce électronique sont de plus en plus importants.

De nombreuses usines sont concentrées dans des provinces industrielles comme Dông Nai, Binh Duong, Hô Chi Minh-Ville, Long An, Bac Ninh, Hai Duong et Hai Phong, et si le prix des terrains a augmenté en général, les loyers de l'immobilier commercial se stabilisent au tour de 2,8 dollars/m2.

L'e-commerce au Vietnam

Les supermarchés sont prisés des consommateurs vietnamiens.
Photo : Net/CVN

L'industrie du commerce électronique, si elle connaît de nombreuses difficultés et lacunes au Vietnam, est considérée par presque tous les spécialistes comme un segment promis à un fort développement dans les années à venir.

Les consommateurs vietnamiens privilégient la valeur au coût, la diversité de choix et l'expérience de l’achat, mais ils manquent encore souvent de confiance pour les produits commercialisés en ligne. La confiance des Vietnamiens envers le commerce électronique est très faible, même si la situation s'améliore progressivement depuis quatre ans environ pour certains types de produits. Toutefois, aujourd'hui, le prix demeure le principal facteur de promotion de l'e-commerce, la commodité n'étant pas suffisamment perçue par le consommateur.

Les entreprises de commerce électronique recherchent les meilleurs moyens d'améliorer le service dans les zones rurales, car ce type de consommateur est le plus à même de bénéficier pleinement des avantages de l'e-commerce, celui-ci leur ouvrant toutes les possibilités de choix. Le plus grand défi dans le développement des entreprises de commerce électronique est de constituer l'ensemble de leur chaîne d'activité : achat, stockage et livraison sur tout le territoire. S'agissant de la livraison, ce sont les motos qui sont considérées comme le choix privilégié en raison de la flexibilité de ce moyen de transport au regard des conditions de déplacement en zone urbaine comme rurale.

Développement du marché rural

Le marché rural est très important, mais la croissance économique dans ces zones s'est avérée lente par rapport aux besoins de services d'e-commerce. Les entreprises d’e-commerce ont encore à développer leurs réseaux logistiques couvrant l'ensemble du territoire.

Les spécialistes s'accordent sur le fait que le marché rural sera de plus en plus important pour l'économie nationale, et que les grandes entreprises vietnamiennes et les entreprises multinationales devraient être les pionnières de son développement.

Trung Khánh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gastronomie, interférence des cultures

Vers un record de touristes russes au Vietnam cette année Cette année, le tourisme vietnamien continue d'attirer des Russes. Entre janvier et août, le nombre de voyageurs russes au Vietnam a connu une flambée de 45% en variation annuelle. En particulier, la ville balnéaire de Nha Trang, dans la province de Khanh Hoà, au Centre du Vietnam, établit un record pour avoir accueilli 280.000 touristes russes depuis le début de l'année, soit une hausse de 220% en glissement annuel.