23/01/2016 08:50
Quach Thi Lan et son grand frère Quach Công Lich sont deux éléments indispensables de la sélection nationale d’athlétisme. Le Vietnam compte sur eux pour s’illustrer au niveau international et se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro.
>>Les quatre fantastiques de l’athlétisme vietnamien
>>Le Vietnam remporte trois médailles d’argent au tournoi Grand Prix d’Asie 2015

Lan et Lich bénéficient de la politique d’investissement des instances sportives nationales. Photo : CTV/CVN
Quach Công Lich et Quach Thi Lan sont frère et sœur et connus pour être des phénomènes de l’athlétisme vietnamien. Issus de l’ethnie Muong, ils sont nés et ont grandi dans le district montagneux de Ngoc Lac, province de Thanh Hoa (Centre), où le sport n’est pas une spécialité. Leur courbe de progression est spectaculaire, au point d’en avoir fait les révélations de la discipline. Une progression telle qu’aujourd’hui, Quach Thi Lan est la nouvelle étoile de l’athlétisme vietnamien, plus précisément du 400 m. C’est elle en effet qui a remporté la médaille d’argent historique pour le Vietnam lors des Jeux sportifs d’Asie 2014 (ASIAD 2014).

Rebondir après un échec

Nés dans une famille pauvre, Quach Thi Lan et Quach Công Lich commencent l’athlétisme sur le tard. Lan a été repérée en 2009 par des entraîneurs de l’équipe de l’athlétisme de Thanh Hoa. Deux ans plus tard, son grand frère a lui aussi été convoqué dans cette équipe. Avant les championnats nationaux, Lan et Lich n’avaient participé qu’à de petites compétitions de niveau communal ou de district.

Leurs aptitudes innées font que Lan et Lich progressent à vitesse grand V au Centre provincial d’éducation physique et des sports. Un peu plus tard, ils sont envoyés à l’École supérieure de l’éducation physique et des sports à Tu Son (province de Bac Ninh, Nord), pour parfaire leur formation technique et physique.

Aux dires d’observateurs, Lich a encore toutes les chances de se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio cet été. Photo : Quy Trung/VNA/CVN

Tous deux intègrent la sélection nationale junior et affolent les chronos. Aux Championnats du Vietnam d’athlétisme 2012, Lan, alors âgée de 17 ans, remporte le titre sur 400 m haies en battant le record national (57 sec 36’) détenu depuis plus de dix ans par Nguyên Thanh Hoa (57 sec 97’). Lors de la dernière journée de compétition, Lan et Lich, respectivement engagés sur 400 m femmes et 400 m hommes, remportent l’or. Depuis, ils ont montré qu’ils ont le potentiel pour briller également au niveau régional (ASEAN et Asie).

Lors des 28e Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 28) disputés en juin 2015 à Singapour, Quach Thi Lan était l’une des quatre titulaires du relais féminin 4 x 400 m qui a explosé le record de la compétition détenu depuis 24 ans par la Thaïlande. 

Bien que n’étant pas parvenus à rééditer cette performance en individuel, ils ne se découragent pas. «Je suis triste de voir s’envoler la médaille d’or. Cet échec aux SEA Games 28 va me permettre d’être encore plus mobilisé vers mon objectif : progresser en vue des prochaines échéances», confiait Quach Công Lich à l’issue de la compétition.

Joignant les actes à la parole, il a remporté un peu plus tard l’argent du 400 m lors de la première manche du Grand Prix d’Asie 2015 disputé en Thaïlande, puis s’est adjugé la course lors de la troisième manche.

D’importants investissements

Quach Thi Lan est aujourd’hui la star de l’athlétisme vietnamien. Photo : CTV/CVN
Dans une réunion tenue récemment à Hanoi, les responsables du Département général de l’éducation physique et des sports ont décidé de rolonger le financement du stage d’entraînement intensif que suivent actuellement ces deux athlètes aux États-Unis, lequel serait impossible sans ce soutien.

Lan a d’abord été envoyée aux États-Unis en avril 2014, où elle a suivi un stage de courte durée... dans un centre amateur. Cet épisode a suscité l’ire de la presse vietnamienne. Chahuté par cette avalanche de critiques, le Département général de l’éducation physique et des sports a revu sa copie, pour l’envoyer à l’Institut IMG Academy, un camp d’entrainement reconnu internationalement et basé à Bradenton, en Floride.

Son frère Lich l’a rejoint en septembre 2015, où il a été pris en charge par le coach Loren Seagrave.

Le Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Thanh Hoa et le Département général de l’éducation physique et des sports partageront les dépenses en faveur de Lan et Lich, qui devraient avoisiner deux milliards de dôngs, soit l’équivalent ou presque du budget destiné à la sélection nationale d’athlétisme en 2016.

Aux dires d’observateurs, Lich a encore toutes les chances de se qualifier pour les Jeux olympiques de Rio cet été. L’athlète a en effet réalisé un chrono de 45 sec 99’ sur le tour de piste du tournoi Grand Prix d’Asie 2015 qui l’avait vu décrocher l’or, tandis que les minima olympiques sont de 45 sec 40’.     

Pour l’heure, quatre athlètes sont concernés par la politique d’investissement de pointe appliquée par les instances sportives nationales en vue des JO 2016 : Quach Thi Lan et Quach Công Lich donc, ainsi que Nguyên Thi Huyên et Nguyên Thi Thanh Phuc.
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.