10/12/2015 23:19
L'Académie de diplomatie du Vietnam et le ministère des Affaires étrangères, en collaboration avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) au Vietnam, ont organisé, le 10 décembre à Hanoi, un colloque en célébration de la Journée internationale des droits de l'homme (10 décembre).
>>Mieux garantir les droits fondamentaux de l'homme
>>Droits de l’homme : le Vietnam obtient des acquis importants

Prenant la parole lors du colloque, la chef adjointe de la section droit de l'Académie de diplomatie du Vietnam, Trinh Hai Yên, a souligné que La Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée par l'ONU il y a 70 ans ​ était un moment ​ historique ​ en reconnaissant les droits et les libertés fondamentaux de l'homme, témoignant des efforts communs ​ menés pour créer un ​ texte sur des valeurs universelles.

Le Vietnam a fait des progrès importants dans la protection des droits de l'homme.
Photo : Dô Hoa/CVN

Le ministère vietnamien des Affaires étrangères est chargé ​ d'appliquer le Plan global ​ de mise en œuvre des recommandations du Vietnam acceptées dans le cadre des sessions d'Examen périodique universel (UPR - Universal Periodic Review) ​ du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, ​ afin protéger les droits de l'homme ​en matière socio-économique, politique, d'information, d'éducation, etc.

Présent au colloque, un représentant du PNUD, Dennis Curry, a affirmé que le Vietnam participait activement aux activités ​ de garantie des droits de l'homme, dont l'approbation de sept des neuf conventions internationales, l'organisation des séminaires sur les droits de l'homme... Le Vietnam est par ailleurs membre du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Récemment, le Vietnam a ratifié la convention relative aux droits des personnes handicapées et la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. L'Assemblée nationale (AN) vietnamienne a adopté le Code pénal (amendé) et le Code de procédure pénale (amendé), a-t-il indiqué.

Le colloque a vu la participation d'étudiants de l'Académie de diplomatie du Vietnam qui ont estimé que la révision de la Constitution du Vietnam était un grand effort de garantie des droits de l'homme, à savoir les droits d'étudier, la liberté de croyance, les droits à l'information... L'AN du Vietnam a également adopté le droit de changement de sexe, les droits des personnes changeant leur sexe.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.