17/07/2017 21:55
But Muc Tim est le nom d’un club de lecture destiné aux enfants de différentes tranches d’âge et est devenu, avec l’arrivée de l’été, un rendez-vous de prédilection pour les enfants amoureux de littérature, de création d’histoires et autres contes.
>>Une «bibliothèque verte» qui stimule la lecture des élèves

Le club But Muc Tim à Hô Chi Minh-Ville. Photo : TT/CVN

Fondé en janvier 2008 sur l’initiative de la Maison des enfants du 5e  arrondissement de Hô Chi Minh-Ville, But Muc Tim offre un espace convivial pour inciter les enfants à la lecture, pour leur apprendre à composer des œuvres littéraires, et bien évidemment, offrir à ces derniers un environnement inspirant et intellectuel.

«Avec le partage des connaissances enseignées par les professeurs du club, je reconnais qu’avant d’être compétente à l’écrit, il faut tout d’abord savoir se comporter à l’oral et ressentir les émotions de la vie», a partagé Ma Ky Duyên, élève de neuvième classe (équivalent à la classe de 3ème) du collège Bôi Co, 5ème arrondissement.

Se «nourrir» d’émotions

Depuis le mois de juin de cette année, tous les jeudis et dimanches après-midis, de 14h30 à 16h, Ma Ky Duyên se rend à la bibliothèque de la Maison des enfants pour prendre part au club But Muc Tim.

«C’est la sixième séance à laquelle je participe ici. À chaque fois j’y rencontre des écrivains et des poètes de renom. Ils sont vraiment accessibles et accueillants et partagent avec nous leurs histoires et leurs connaissances», raconte Duyên.

Pour le moment, le club But Muc Tim compte une vingtaine de membres âgés de 9 à 15 ans, ayant pour objectif outre d’enseigner et d’approfondir la lecture et l’écriture aux enfants, le club désire «nourrir» de connaissances l’âme de ces petits grâce à la participation et au soutien des poètes et écrivains lors des activités du club.

«Avant, il y avait aussi des lycéens et des étudiants. Tous venaient ici par passion de la lecture et de l’écriture et plusieurs d’entre eux étaient capables de composer des «œuvres» littéraires. L’important est d’entretenir l’engouement, la passion, l’émotion qu’ils véhiculent pour cette matière. Il est important de ne pas leur imposer tel ou tel travail, cela doit rester un plaisir», a partagé Mme. Pham Trân My Ngoc, enseignante et responsable du club.

Lors d’une séance de rencontre sur le thème de «la mer et la patrie», l’écrivain Trinh Bich Ngân se réjouit de constater que le club But Muc Tim est réellement un espace intellectuel et culturel pour les plus jeunes.

«Lorsque vous êtes encore jeune, faute d’expériences pratiques, vous avez besoin d’un espace comme celui-ci pour nourrir vos émotions naturelles et vous développer intellectuellement», s’exprime Mme.Ngân. «La lecture nous permet de découvrir le monde, je suis très heureuse de voir que ces enfants aiment autant la lecture et de constater un tel dévouement de la part de la responsable Ngoc quant à la passion des livres et des enfants», ajoute Mme. Ngân.

Les parents aux côtés des enfants

La création du club But Muc Tim contribue à renforcer la lecture et l'écriture aux enfants. Photo : Thuy Hang/VNA/CVN

Les parents ont également l’opportunité de rester aux côtés de leurs enfants. Selon Mme.Ngoc, la plupart des parents sont intéressés par la lecture de leurs enfants. Certaines mères y amènent leurs enfants et décident de rester avec eux pour lire ou pour participer aux activités avec leurs petits. «Il y a des mères qui, malgré un emploi du temps chargé, ne ratent aucune séance !», partage Mme. Ngoc.

C’est le cas de Mme Diêm Phuc, mère de la petite Cat Tuong, membre du club. Elle ne manque aucune séance et s’affaire à prendre des notes assidument lors des entretiens et autres activités avec les écrivains. «C’est par hasard que j’ai connu le club But Muc Tim et j’ai décidé d’y emmener ma fille. Elle aime beaucoup la lecture. Les activités du club l’ont aidé à perfectionner non seulement ses compétences à l’écrit mais et également, à cultiver intellectuellement son âm », s’égaie Mme Diêm Phuc.

Outre les séances d’échange avec des écrivains et poètes comme Trân Quôc Toàn, Trinh Bich Ngân et Nguyên Khoa Dang entre autre, les membres du club prennent part à différentes activités telles que la visite de la rue des livres, la participation à des camps d’été ou encore aux sorties de nouveaux livres pour enfants.

De surcroît, le club organise également des cours intensifs destinés aux enfants surdoués afin de participer au concours de la création de contes pour enfants intitulé « les Rêves roses », organisé par les Maisons des enfants de la ville.
 
Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.