27/09/2015 09:05
Rudolf Walther, président du fonds allemand Batschka, a accordé une aide financière de huit milliards de dôngs pour la construction d’un collège conçu pour résister aux inondations à Quang Nam (Centre). Au total, 500 élèves et leur famille en bénéficient.
>>Le fonds allemand Batschka soutient le développement de l'éducation au Vietnam

L’Allemand Rudolf Walther (centre) lors de la cérémonie d’inauguration du collège Phan Châu Trinh. Photo : TT/CVN

Le collège Phan Châu Trinh a été inauguré en septembre 2014. La cérémonie a été haute en couleurs. Les enfants ont présenté divers spectacles de chant et de danse aux invités, dont faisaient partie plusieurs représentants des autorités de la province de Quang Nam ainsi que le président du fonds allemand Batschka, Rudolf Walther.

Le collège est situé dans la commune de Duy Châu, district de Duy Xuyên, traversé par le fleuve Thu Bôn. La construction, qui a débuté en février 2014, a coûté plus de 20 milliards de dôngs. Le tout financé par la province de Quang Nam, le World University Service et l’Allemand Rudolf Walther, qui a contribué au projet à hauteur de 8 milliards de dôngs. L’édifice peut accueillir 500 élèves. Il compte trois étages et 14 salles de classe, ainsi que plusieurs bâtiments attenants (salle de réunion pour les professeurs, salle polyvalente, etc.), qui peuvent être mis à disposition des familles des élèves en cas de besoin.

Un lieu conçu pour supporter les inondations

Spécificité de l’établissement, il a été construit pour résister aux inondations. Une nécessité dans la province de Quang Nam, l’une des plus touchées par les tempêtes et les inondations dues au changement climatique. Les habitants les plus démunis souffrent particulièrement de ces catastrophes. Leurs maisons sont souvent mal construites et mal entretenues.   

Quang Nam est l’une des provinces du pays les plus touchées par les conséquences du changement climatique, qui se manifestent sous forme de tempête et d’inondations. Photo : VNA/CVN

Lors de la cérémonie d’inauguration, Ma Phuoc Cân, directeur du collège, a exprimé ses profonds remerciements à Rudolf Walther. Son geste a été très apprécié et a donné de l’espoir aux élèves de la région. «Il souhaite que les enfants vivant dans les endroits souvent touchés par les inondations puissent continuer à se former, malgré les aléas de la météo», explique Ma Phuc Cân.

Rudolf Walther a parcouru bon nombre de pays pour aider des enfants en situation difficile. «Il m’a confié que, faute d’argent, il avait dû interrompre ses études durant plusieurs années. Il a dû faire de nombreux sacrifices pour reprendre sa formation. Il a travaillé dur pour arriver là où il est aujourd’hui», partage Ma Phuc Cân. Et de préciser qu’il a demandé à ce qu’on le tienne informé des dernières nouvelles concernant le collège Phan Châu Trinh. 

Le directeur du fonds Batschka a écrit quelques recommandations pour les élèves sur le tableau souvenir installé à l’entrée du collège : «Le succès ne tombe pas du ciel. Vous devez vous efforcer d’étudier et, par la suite, de travailler assidûment, sérieusement et de mener une vie sans excès. De cette manière, votre avenir sera assuré».

Dans une classe du collège Phan Châu Trinh. Photo : TT/CVN

Châu Thi An, enseignante, est également ravie : «Les enfants sont enchantés par ce nouveau bâtiment. Il n’y a qu’à observer comme ils s’amusent. Chaque nouvelle journée est un véritable cadeau».

Avant qu’il ne soit reconstruit, le collège Phan Châu Trinh était inondé lors de chaque épisode pluvieux plus violent que la normale. Les élèves ne pouvaient pas se rendre à l’école. «Heureusement qu’un nouveau collège a remplacé l’ancien. Nous remercions sincèrement les parraineurs et les autorisés locales, qui ont pleinement coopéré avec les organes concernés pour réaliser cet ouvrage», conclut l’enseignante.
 
Un centre d’innovation face au changement climatique
 
Le Premier ministre Nguyên Tân Dung vient d’approuver un projet d’assistance technique intitulé «Centre d’innovation pour faire face au changement climatique du Vietnam (VCIC)», financé par des aides non remboursables de la Banque mondiale.

Ce projet vise à aider les hommes d’affaires ainsi que les petites et moyennes entreprises à développer des solutions technologiques et à s’engager plus avant dans la croissance verte.

Le projet comprend notamment la création du VCIC, une assistance pour la mise en place de politiques en faveur de l’innovation technologique au service de la résilience au changement climatique, ainsi que l’établissement d’un site web et de services de soutien aux entreprises.

Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.