21/05/2017 08:58
Propriétaire d’un salon de coiffure à proximité de la gare de Hanoï, Truong Xuân Tuân est un vrai artiste des ciseaux. Et sa réputation va croissante, grâce à ses œuvres d’art capillaires où il crée à même le crâne des portraits de personnages de séries télévisées.
>>Il crée des tableaux à partir de plaques d’aluminium
>>Un salon de coiffure «sans parole» à Hanoï

Le coiffeur Tuân Kot et une de ses œuvres d’art capillaire.
Photo : Xuân Tuân/CVN

Truong Xuân Tuân, alias Tuân Kot, est un coiffeur de Hanoï. Le jeune homme de 27 ans possède un petit salon dans la rue Trân Quy Cap, à proximité de la gare. Bien que loin des artères principales animées de la capitale, son établissement est très fréquenté, hommes et femmes confondus. Armé de ses ciseaux, de sa tondeuse et de son talent, Tuân Kot réalise de véritables oeuvres d’art capillaires, en créant des portraits, des scènes et des dessins sur la tête de ses clients.

Depuis deux mois, ce coiffeur est le plus recherché par ceux qui veulent sortir du lot en ayant une coiffure à l’image de personnages des deux séries vietnamiennes les plus suivies actuellement sur le petit écran : Người phán xử (L'arbitre ou The arbitrator en anglais) et Sống chung với mẹ chồng (Vivre avec sa belle-mère).

«Buzz» et «hype»

En effet, conscient de l’émoi que provoquent ces deux séries télévisées, Tuân Kot s’est lancé dans de nouvelles coiffures inspirées des trois héros de Người phán xử. Le 14 avril, il a posté la vidéo de son essai sur son compte personnel Facebook et fait le «buzz», avec plus de 40.000 «J’aime» et «Je partage» en trois jours. La plupart des utilisateurs du réseau social sont subjugués par son talent. 

Les portraits des trois personnages principaux du film Người phán xử.
Photo : TK/CVN

«J’ai modelé les portraits de Phan Quân, Phan Hai et Lê Thành, les trois personnages principaux de la série sur le monde de la mafia +Người phán xử+. Et quand j’ai posté cette vidéo sur Facebook, de nombreux utilisateurs m’ont adressé des compliments et beaucoup m’ont demandé l’adresse de mon salon», raconte le coiffeur fort de six ans d’expérience.   

Et Tuân Kot de révéler qu’il a été félicité par les acteurs eux-mêmes : Hoàng Dung, Lê Hông Dang et Nguyên Lê Viêt Anh. «Quelques jours après la publication de cette vidéo, j’ai reçu des messages privés de l’Artiste du Peuple Hoàng Dung, qui joue le rôle de l'arbitre Phan Quân. Il m’a congratulé et m’a proposé de modifier un peu la forme du nez du personnage pour un réalisme accru», poursuit-il.

Et des protagonistes du téléfilm Sống chung với mẹ chồng. Photo : TK/CVN

Pour les trois héros de la série Sống chung với mẹ chồng à savoir un jeune couple et une belle-mère, Tuân Kot est passé directement à l’acte sur la tête d’un client, sous le regard médusé des observateurs alentour. Deux heures plus tard, le travail était terminé, pour un résultat du tonnerre.

Un travail d’orfèvre

Créer de telles œuvres d’art exige patience, minutie et précision. «Auparavant, j’avais déjà réussi des portraits du Président Hô Chi Minh, du général Vo Nguyên Giap, de l’ex-président américain Obama, du footballeur vietnamien Công Phuong, de la statue de la Liberté ou encore de Bruce Lee.

Cette fois encore, je suis très content de mes nouvelles créations
». Pour insuffler âme et vitalité dans ses œuvres, «outre le sens de l’imagination, j’ai dû étudier minutieusement les photos des personnages, notamment les jeux d’ombres et de lumières pour les contrastes».

«C’est un coiffeur original, ça c’est sûr ! Je fréquente très souvent son salon et c’est peu de dire qu’il n’a pas peur d’oser !», s’exclame un homme de 35 ans, conquis. Encouragé par les clients, Tuân Kot affirme qu’il continuera à tenter de nouvelles créations. Pour leur plus grand plaisir.

Linh Thao/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Côn Dao dans le top 4 des paradis d’Asie du Sud-Est en devenir Le journal South China Morning Post (SCMP) vient de publier un article louant la beauté de quatre destinations considérées comme des bijoux peu connus en Asie du Sud-Est. Des endroits qui ont conservé leur tranquillité et leur beauté, ce qui est extrêmement rare dans les destinations touristiques populaires.