30/09/2016 18:12
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a lancé le mouvement d’émulation "Le pays œuvre ensemble pour ​édifier la Nouvelle ruralité" pour la période 2016-2020", lors de la vidéoconférence nationale sur la mise en œuvre du Programme cible national ​d’édification ​de la Nouvelle ruralité ​organisée vendredi matin 30 septembre à Hanoï.
>>Nouvelle ruralité : 50% des communes devront satisfaire aux normes en 2020
>>Approbation du Programme cible national d'édification d'une Nouvelle ruralité

Le P​remier ministre Nguyên Xuân Phuc lance le mouvement d’émulation "Le pays œuvre ensemble pour ​édifier la Nouvelle ruralité" pour la période 2016-2020", le 30 septembre à Hanoï. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Selon le rapport du Comité national de pilotage des programmes cibles nationaux pour la période 2016-2020, le pays recense ​à la mi-septembre un total de 2.045 communes, soit 23% du total, et 24 districts, qui satisf​ont aux normes de la Nouvelle ruralité. À la fin de cette année, environ 30 districts ​de plus les rejoindront. L’objectif global de ce programme ​est d'aboutir à 50% de communes de la Nouvelle ruralité dans tout le pays d'ici à 2020.

Entre 2011 et 2015, 850.000 milliards de dôngs (environ 38 milliards de dollars) ont été ​investis ​dans la mise en œuvre de ce programme.

Nécessité d’appliquer ​les progrès technologiques

Pour parvenir à l’objectif d’augmenter le revenu per capita en zone rurale d’au moins 1,8 fois par rapport à celui de 2015, les missions principales de 2020 ​portent sur quatre mesures essentiels que sont l’amélioration des infrastructures ​de base dans les communes, le développement de la production et la restructuration de l’agriculture, la protection de l’environnement, et le maintien de la sécurité et de l’ordre social. Selon les prévisions, l’État financera de plus de 193.000 milliards de dôngs ce programme pour cette nouvelle période.

Vidéoconférence nationale sur la mise en œuvre du Programme cible national ​d’édification ​de la Nouvelle ruralité, le 30 septembre à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le Premier ministre a hautement appréci​é et ​salué les efforts des organisations, des collectivités, des secteurs, des localités et des populations dans la réalisation de ce programme cible national.

Il a ​également souligné la nécessité d’appliquer ​le progrès technologique, de restructurer l’agriculture et de s’intéresser à la vie culturelle des populations rurales, et insisté également sur certaines questions à régler ​comme un environnement naturel et un milieu social dégradés, ou encore la pollution des ressources d’eau.

"Instaurer la Nouvelle ruralité est une révolution et un devoir politique. Édifier la Nouvelle ruralité a pour but de réduire les écarts entre zones urbaine et rurale, ainsi que poursuivre la construction du socialisme", a affirmé le chef du gouvernement.

Diversifier les sources de ​financement

Édifier la Nouvelle ruralité a pour but de réduire les écarts entre zones urbaine et rurale. Photo : VNA/CVN

Dans cet esprit, il a demandé d'élever davantage le rôle et la responsabilité des autorités locales comme de ​l'ensemble du système politique - la ​tâche qui est consid​érée comme un devoir politique central et régulier, et aussi de reconnaître et de récompenser les communes ou les districts aux normes de la Nouvelle ruralité.

Pour la ​période 2016-2020, le Premier ministre a demandé ​aux ministères, aux branches et ​aux localités de réaliser la planification de l’édification de la Nouvelle Ruralité, tout en s'attachant à assister les agriculteurs à avoir accès aux informations, aux sciences et aux technologies, au marché, à l’e-commerce, etc et aussi en s’intéressant à la protection de l’environnement, à l’approvisionnement en eau ​potable ​de la population rurale, notamment dans les régions touchées gravement par les conséquences du changement climatique.

Le Premier ministre a également demandé ​aux localités de diversifier les sources de ​financement, de mobiliser les fonds des entreprises et de promouvoir le modèle du partenariat public-privé, notamment dans le traitement de la pollution de l'environnement, les transports dans les zones rurales, la culture, les services.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Cao Bang : des plans pour développer le tourisme à la cascade de Ban Giôc Le Comité populaire de la province de Cao Bang (Nord) et le ministère de la Construction ont dévoilé la semaine dernière des plans généraux et détaillés pour le développement du site touristique de la cascade de Ban Giôc. L'objectif est de faire appel à l'investissement pour faire de Ban Giôc un site touristique clé de la province et du pays.