16/01/2016 08:36
Le journal Thê thao & Van hoa (Sports et Culture) de l’Agence Vietnamienne d’Information vient de publier sa liste des cinq événements sportifs du Vietnam et des cinq événements sportifs internationaux qui ont le plus marqué les esprits en 2015.
>>Les dix événements culturels marquants en 2015 au Vietnam
>>Les dix évènements économiques les plus marquants de 2015
>>Nguyên Thi Anh Viên en tête des meilleurs sportifs du Vietnam en 2015

Vietnam

1. La nageuse Anh Viên entre dans l’histoire  

Nguyên Thi Anh Viên à la Coupe du monde 2015 (FINA World Cup 2015). 
Photo : VNA/CVN

En raflant huit médailles d’or aux 28es Jeux sportifs d’Asie du Sud-Est (SEA Games 28) disputés en juin 2015 à Singapour, avec autant de records des jeux, Nguyên Thi Anh Viên est devenue le sportif le plus prolifique en termes de médailles d’or individuelles en une seule et même édition des SEA Games. L’égérie de la natation vietnamienne a aussi fait parler d’elle dans plusieurs compétitions de classe mondiale. La nageuse a notamment remporté la médaille d’argent et la médaille de bronze du 400 m et du 200 m quatre nages à la manche russe de la Coupe du monde 2015 (FINA World Cup 2015), disputée en août dernier à Moscou.

2. Le sport vietnamien brille aux SEA Games 28

Troisième du classement par nations, le Vietnam a rempli sa mission aux SEA Games 28. Photo : Quang Thang/CVN

Troisième du classement par nations, la délégation vietnamienne a brillé dans plusieurs disciplines lors des SEA Games 28. Le Vietnam a remporté au total 64 médailles du plus beau des métaux dans les disciplines olympiques, soit un ratio de 88%. Impressionnant. Jamais le sport vietnamien n’avait atteint un tel résultat. Mieux, le pays a entre ses mains beaucoup de jeunes pépites comme Nguyên Thi Anh Viên (natation), Nguyên Thi Huyên, Lê Trong Hinh (athlétisme), Nguyên Minh Quang (escrime), Nguyên Minh Van (taekwondo). Pour ne citer qu’eux.

3. Ly Hoàng Nam plus haut, plus fort

Ly Hoàng Nam (à gauche) et Sumit Nagal ivres de bonheur après leur victoire en finale du double juniors à Wimbledon. Photo : CTV/CVN

Le tennisman Ly Hoàng Nam, associé à l’Indien Sumit Nagal, a réussi une sacrée performance en remportant, mi-juillet 2015, le tournoi de Wimbledon en double messieurs, chez les juniors. Un succès rendu possible grâce à la passion du joueur, l’investissement d’un sponsor, un entraînement assidu et sa participation aux tournois internationaux. Un modèle à suivre dans une discipline aussi exigeante que le tennis. Avant de quitter la catégorie junior pour passer dans la cour des grands (à partir de 2016), Ly Hoàng Nam est devenu le premier Vietnamien à figurer dans le Top 1.000 du classement ATP publié par la Fédération internationale de tennis (ITF).

4. La désillusion du club de football HA.GL

Nguyên Công Phuong, qui a été formé au Centre de formation HA.GL-Arsenal JMG Academy, est un espoir du football vietnamien. Photo : Tuân Pham/CVN

Le club HA.GL a tenté un pari: prendre les jeunes joueurs formés au Centre de formation HA.GL-Arsenal JMG Academy et leur donner les clés de l’équipe disputant la V-League 2015. Pari perdu, en dépit du buzz suscité. Le club s’est retrouvé précocement distancé pour le titre et a même dû batailler pour ne pas être relégué. Cette erreur de casting n’empêche pas au HA.GL de rester le club le plus populaire au Vietnam. De son côté, le club Binh Duong a glané un nouveau titre mais aussi un record : être  le premier club à remporter à quatre reprises la V-League.

5. Le Onze vietnamien U23 en Coupe d’Asie

La sélection olympique vietnamienne s’est qualifiée pour la phase finale de l’U23 Asian Cup 2016. Photo : Tuân Pham/CVN

La sélection olympique du Vietnam a terminé à la deuxième place du groupe I lors de la phase éliminatoire de la Coupe d’Asie de football des moins de 23 ans (U23 Asian Cup), disputée en mars en Malaisie. Si le Onze U23 s’est incliné d’entrée face à «l’ogre» japonais (0-2), il a ensuite remporté ses deux rencontres contre la Malaisie (2-1) - qui évoluait devant son public - et la modeste équipe de Macao (7-0). Avec six points en poche et une différence de buts de +6, le Vietnam a terminé parmi les cinq meilleurs deuxièmes des poules et participera donc au tournoi principal de l’U23 Asian Cup 2016, au Qatar.

International

1. Le scandale du siècle de la FIFA

Joseph Blatter (à gauche) et Michel Platini à Sao Paulo.
Photo : AFP/VNA/CVN

Plusieurs responsables de la Fédération internationale de football (FIFA) ont été accusés de corruption et de blanchiment d’argent, à commencer par le président de la FIFA, Sepp Blatter, et le président de l’Union européenne des associations de football (UEFA), Michel Platini. Une opération a été menée à la demande de la justice américaine et intervient sept mois après une première vague d’arrestations pour fraude, corruption et blanchiment d’argent de 18 personnes, dont des éminences de la FIFA. Enfin, le comité d’éthique de la FIFA a rendu son verdict : Sepp Blatter et Michel Platini sont exclus de toute activité liée au football au niveau national et international durant huit ans, après un paiement supposé déloyal d’un montant de 2 millions de dollars, effectué en 2011 en faveur de Michel Platini.

2. Le «combat du siècle» Mayweather vs Pacquiao

L'Américain Floyd Mayweather Jr. (à gauche) a remporté aux points le «combat du siècle» face au Philippin Manny Pacquiao, le 2 mai à Las Vegas.
Photo : CTV/CVN

Après cinq ans de négociations, le «combat du siècle» entre Floyd Mayweather Jr. et Manny Pacquiao a finalement eu lieu le 2 mai à Las Vegas (États-Unis). Comme attendu, ce combat entre les deux meilleurs boxeurs de leur génération s’est décidé aux points à l’issue des douze reprises. Mayweather a été déclaré vainqueur à l’unanimité des trois juges (118-110, 116-112, 116-112) et reste donc invaincu en 48 combats, mais l’annonce de sa victoire n’a pas donné lieu à un débordement d’enthousiasme, avec au contraire quelques sifflets, le spectacle ayant cruellement fait défaut...

3. L’athlétisme russe et le plus grand scandale de dopage de l’histoire

L'IAAF a décidé de suspendre provisoirement la fédération russe de toute compétition, sans durée déterminée. Photo : CTV/CVN

L’agence mondiale antidopage (AMA) a dévoilé en novembre les conclusions de son rapport d’enquête concernant les accusations de dopage qui frappent la discipline depuis près d’un an en Russie. La Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a donc décidé de suspendre provisoirement la fédération russe de toute compétition, sans durée déterminée. L’horizon olympique des athlètes russes s’inscrit désormais en pointillés, à moins de neuf mois des prochains Jeux de Rio, en août. La Russie n’organisera pas les championnats du monde d’athlétisme juniors, qui devraient avoir lieu à Kazan en juillet, ni la Coupe du monde de marche, prévue à Tcheboksary.

4. Le fabuleux hat-trick du FC Barcelone

Les joueurs du FC Barcelone ont fêté leur 23e titre de champion d'Espagne, le 17 mai 2015. Photo : AFP/VNA/CVN

Le club catalan FC Barcelone connaît un succès sportif inédit dans l’histoire et devient le premier club à remporter deux fois trois titres dans une même saison (Championnat d’Espagne, Coupe du roi et Ligue des champions en 2008-2009 et 2014-2015).

5. Novak Djokovic écœure la concurrence

Novak Djokovic brandit le trophée du Masters final, remporté face à Roger Federer, le 22 novembre à Londres. Photo : AFP/VNA/CVN

En 2015, le Serbe Novak Djokovic a accompli sa saison la plus complète de sa carrière avec onze tournois remportés en seize participations. Il a terminé l’année numéro un, avec, à un point près, le double du total de son poursuivant direct, le N°2 Andy Murray. Novak Djokovic est aussi le 3e tennisman à remporter trois levées du Grand Chelem dans une même année, après Rod Laver et Roger Federer. 
 
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.