10/11/2016 18:17
En 2017, les entreprises du textile et de l’habillement continuent à rencontrer des difficultés en raison des ​effets de la concurrence d'autres pays exportateurs comme la Chine, l’Inde, le Bangladesh et le Pakistan.
>>La société mexicaine Aztlan Textil souhaite coopérer avec le Vietnam
>>Textile-habilement : 63,5 milliards de dôngs pour la formation de la main-d'œuvre
>>Productivité: le textile vietnamien au 1er rang mondial

Une entreprise de production des articles d'habillement à l'exportation.
Photo : Hai Âu/VNA/CVN

C'est ce qu'estime Lê Tiên Truong, directeur général du groupe du textile et de l’habillement du Vietnam (Vinatex). Ces pays continuent d'accélérer l’application de politiques d’assistance de leurs entreprises d​e ce secteur pour attirer davantage de clientèle.

En plus, en 2017, selon les prévisions, la demande en textile et en habillement ​connaîtra une croissance lente. De plus, en raison des conséquences du Brexit et de la déclaration de Donald Trump avant son élection au poste de président ​des États-Unis de ne pas soutenir l’accord du partenariat trans-pacifique (TPP), les exportations ​sur les deux grands marchés de l’UE et des États-Unis sont perturbées.

Les entreprises de ce secteur, ​dont Vinatex, continuent de faire face à de nombreux défis. S’il n’y a pas de politiques appropriées, notamment pour assister ce secteur, le chiffre d’affaires à l’export pourrait ​progresser de seulement 5 à 7%, estime Lê Tiên Truong.

Vu Duc Giang, président de l’Association du textile et de l’habillement du Vietnam (Vitas), a demandé au ministère de l’Industrie et du Commerce de soutenir les entreprises du textile et de l'habillement afin de les aider à surmonter leurs difficultés. Il faut mieux gérer les projets d’investissement dans ce secteur, en appelant les investisseurs étrangers, sans oublier ​d’ajuster l’aménagement du développement du secteur qui soit approprié à une profonde intégration du Vietnam à l'économie mondiale. Il faut également soutenir les exportations de ce secteur.

Vitas a également demandé ​au ministère de l’Industrie et du Commerce ​de modifier ​la réglementation causant des difficultés aux entreprises, de soutenir la formation de personnel qualifiée, ainsi que de promulguer des politiques ​d'at​trait des technologies avancées en ce domaine.

Selon le Groupe vietnamien du textile et de l’habillement (Vinatex), le secteur a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 23,3 milliards de dollars pour une ​croissance de 4,8% en variation annuelle. Ainsi, pour atteindre l’objectif annuel de 28 à 29 milliards de dollars en 2016, le secteur doit réaliser, d’ici la fin d’année, ​un chiffre d’affaires mensuel ​moyen ​de plus de 2,5 milliards de dollars.

Les grands marchés d’export pour le textile et l'habillement sont les États-Unis avec près de 10 milliards de dollars pour 4,37%, l’Europe, avec près de 3 milliards pour 2,46%, le Japon, avec près de 2,5 milliards pour 4,61%, la République de Corée, avec plus de 2,2 milliards pour 5,34%, ​en variation annuelle. En plus, les exportations vers les autres marchés ont atteint près de 5,9 milliards de dollars pour une progression de 6,6%.

VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï