05/01/2016 13:21
Chàng Riêc, dans la province de Tây Ninh (Sud), a désormais le statut de porte-frontière principale entre le Vietnam et le Cambodge.
>>Mise en chantier de la borne N°30 à la frontière Vietnam-Cambodge

Chàng Riêc​ est l'une des trois portes-frontières auxiliaires de la province de Tây Ninh (Sud) autorisées à devenir des portes-frontières principales.
Photo : Net/CVN

La porte-frontière de Chàng Riêc contribuera à augmenter les échanges commerciaux entre les deux pays, à développer l’économie dans les zones ​frontalières et à ​garantir la sécurité et la défense de celles-ci.

Tây Ninh occupe une position importante dans les échanges​ commerciaux entre le Vietnam et le Cambodge ainsi que d’autres pays d’Asie du Sud-Est. Elle est traversée par les autoroutes 22 et 22B relevant de la Transasiatique.

Chàng Riêc​ est l'une des trois portes-frontières auxiliaires de la province de Tây Ninh autorisées à devenir des portes-frontières principales, conformément la décision N°1490 du Premier ministre approuvant le plan de développement des portes-frontières terrestres entre le Vietnam et le Cambodge d’ici 2020​.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.