15/09/2015 12:01
>>Trois soldats loyalistes tués dans une attaque de l'EI près de Benghazi
>>L'EI détruit de nouveaux joyaux du site antique de Palmyre

Au moins 26 personnes ont été tuées lundi 14 septembre dans un double attentat à la voiture piégée revendiqué par le groupe jihadiste État islamique (EI) dans la ville de Hassaké en Syrie, a indiqué une ONG. Les explosions ont tué 13 civils, dont deux enfants, six membres des services de sécurité kurdes et sept combattants d'une milice pro-régime dans la ville située dans le Nord-Est du pays en guerre, a précisé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'EI a déjà visé à plusieurs reprises la ville de Hassaké et sa province éponyme, dont le contrôle est partagé entre les milices kurdes et les forces loyales au président Bachar al-Assad. Selon l'OSDH, une voiture piégée a explosé à un point de contrôle kurde dans le quartier Khashman, tuant 10 civils et six combattants kurdes. La seconde attaque, dans le quartier d'al-Mahata, visait apparemment un QG des Forces de la défense nationale (pro-régime) et a coûté la vie à sept membres de cette unité ainsi qu'à trois civils. Environ 80 personnes ont été blessées.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï