06/01/2016 16:39
Les sportifs vietnamiens ont de plus en plus d’excellentes performances, et en 2015, ces jeunes ont largement contribué au développement du sport vietnamien.

>>Nguyên Thi Anh Viên dans la liste de cinq meilleurs nageurs d’Asie
>>Médaille d'or pour Anh Viên aux Jeux mondiaux militaires
 

Nguyên Thi Anh Viên à la Coupe du monde FINA de natation – Paris-Chartes 2015.  Photo : VNA/CVN


Depuis longtemps, le sport vietnamien est toujours parmi les trois premiers de l’Asie du Sud-Est. Ses performances ont, de fait, accédé à une nouvelle dimension, brillant de plus en plus dans les grandes compétitions internationales, le plus étonnant, peut-être, étant qu’elles sont l’œuvre de très jeunes compétiteurs.

Ainsi, la nageuse de 19 ans Nguyên Thi Anh Viên a remporté huit médailles d'or, et établi huit nouveaux records, lors des 28e Jeux sportifs d'Asie du Sud-Est (SEA Games 28) à Singapour. Elle est devenue le sportif ayant remporté le plus de médailles, non seulement au Vietnam, mais aussi en Asie du Sud-Est, et de 1977 à nos jours. Mais en outre, ses médailles d’argent et de bronze emportées lors de la Coupe du monde de natation a fait accéder le Vietnam, pour la première fois, au groupe des meilleurs pays du monde dans cette discipline. Et la nageuse vietnamienne est entrée dans la sélection des cinq meilleurs nageurs d’Asie en 2015 du magazine Swimswan, l’un des magazines de natation les plus renommés des États-Unis et dans le monde.

Le sport vietnamien s’est encore montré turbulent avec le jeune tennisman Ly Hoàng Nam : premier Vietnamien à avoir participé aux quatre tournois du Grand Chelem, il est encore le premier à avoir ramené un titre du Grand Chelem junior, nommément, en double messieurs à Wimbledon.

De ces jeunes, il y en a encore beaucoup, comme Nguyên Lê Câm Huyên de huit ans et sa médaille d’or en Coupe du monde, ou encore Mlle Vuong Thi Huyên, et ses deux médailles d’argent et une de bronze dans la catégorie des 48kg du championnat du monde d’haltérophilie de 2015. On y ajoutera les jeunes stars du club Hoàng Anh Gia Lai, Công Phuong, Tuân Anh et Xuân Truong...

Le sport du Vietnam a aussi connu le deuil cette année-là, avec la tragique disparition du taekwondoka Hoàng Hà Giang à l’âge de 24 ans, des suites d’une maladie incurable.

2015 demeure toutefois une année de succès pour le sport vietnamien, même s’il lui faut faire davantage d’efforts pour progresser davantage.

 

Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.