07/07/2017 23:06
Le 6 juillet, l'exposition « Son + » a été inaugurée au musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville. Elle présente des laques et sculptures de peintres de plusieurs générations.
>>Sculpture sur bois, l’ADN du village de Bao Hà
>>Présentation de la sculpture sur sable à Binh Thuân

Un fameux tableau du peintre Pham Thanh Toan.

L’exposition « Son + » présente principalement des laques, de 4 peintres dont 3 laqueurs traditionnels et un artiste-graphique.

Nguyên Thanh Quôc Thanh et Vo Nam ont signé plus de 10 œuvres chacun. Ces artistes expérimentés sont accompagnés de deux collègues plus jeunes, Pham Thanh Toan et Nguyên Ngoc Liêm.

Pham Thanh Toan a apporté à l’exposition 9 laques et deux sculptures qui expriment un désir de plaire aux jeunes. Nguyên Ngoc Liêm, quant à lui, présente plus de 60 œuvres colorées de petite taille, principalement des natures mortes et des paysages.

Parmi les peintures marquantes de Pham Thanh Toan, citons Con báo bay (Panthère volante) (1,2 m x  2m, laque traditionnelle) ; Vua (Roi) - (1m x 2m, laque traditionnelle). Formé à l’École des beaux-arts de Hô Chi Minh, Pham Thanh Toan s’est toujours concentré sur les compositions traditionnelles.

Le peintre Siu Quý, vice-président de l’Association des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville: «La particularité de cette exposition est la combinaison de peintres de plusieurs générations, de 30 à 60 ans, avec les maîtres Vo Nam et Nguyen Thanh Quôc Thanh, et deux élèves, Nguyên Ngoc Liêm et Pham Thanh Toan. Il s’agit d’un dialogue entre le style majeur des anciens et la nouvelle vitalité des deux jeunes artistes, mais avec toujours du romantisme comme il sied à des arts classiques comme la laque ou la sculpture».

Clôture de l’exposition le 16 juillet.
 
Texte et photo : Minh Thu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
De jeunes francophones découvrent les valeurs traditionnelles du Vietnam

Circuit : «I Love Huê», entre tourisme expérientiel et responsabilité sociale Animée par son grand amour pour Huê et son désir de faire connaître l’ancienne capitale impériale au plus grand nombre, Nguyên Huong Liên, originaire de la province de Quang Tri (Centre), a inauguré en 2014 le tour «I Love Huê». Le but est d’associer le tourisme expérientiel et les activités en faveur de la communauté.