06/07/2017 10:29
Le 28 juin, l’OIF a présenté à ses partenaires institutionnels l’état d’avancement de la construction d’un dispositif fédérateur pour une éducation massive et de qualité du et en français.
>>Le 37e congrès des maires francophones à Montréal
>>Prix des cinq continents de la Francophonie 2017

Rencontre le 28 juin entre l’OIF et ses partenaires institutionnels.
Photo : OIF/CVN

Les partenaires institutionnels de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sont le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, l’Institut français, la Fédération internationale des professeurs de français, l’Agence universitaire de la Francophonie et la chaîne télévisée TV5 Monde.

Ce dispositif s’inscrit dans les Objectifs de développement durable consacrés à une éducation de qualité et à un accès à un emploi décent pour tous et toutes. Il est né du constat exprimé par l’administrateur de l’OIF, Adama Ouane, sur la maîtrise insuffisante des compétences langagières à tous les niveaux d’éducation ; il sera porté par l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF), en étroite relation avec la Direction «Langue française culture et diversités».

Pour que la langue soit plus utile

Il s’articule autour des axes thématiques suivants :

«Pour une éducation de qualité promouvant le multilinguisme» au bénéfice des enseignants, des apprenants, des personnels encadrants, dans une approche intégrée et une perspective d’apprentissage tout au long de la vie ;

«Pour l’insertion professionnelle et les mobilités dans l’espace francophone», au bénéfice de l’insertion professionnelle des adultes, de la mobilité des professionnels et des étudiants, de l’insertion sociale et professionnelle des réfugiés ou migrants, ainsi que du renforcement des filières universitaires de français ;

«Pour une mobilisation de l’expertise francophone au service des États», afin de fédérer l’expertise, de mobiliser des groupes de travail francophones autour des besoins des pays.

Ce dispositif est au service de la qualité, pour que la langue d’enseignement et d’apprentissage qu’est le français soit mieux et davantage maîtrisée.

Cette rencontre a permis de mobiliser l’ensemble des participants autour des actions prioritaires à engager de septembre 2017 à la fin de l’année 2018.

Par la voix de son administrateur, l’OIF appelle les États et partenaires à se mobiliser ensemble : «Il nous appartient de créer ensemble les bases d’un élan nouveau, durable et hautement qualitatif pour le développement des systèmes éducatifs francophones, pour que la langue française soit mieux et davantage parlée, à travers des programmes pédagogiques, des méthodes renouvelées, et des outils innovants».                            

OIF/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Le Vietnam renforce la promotion du tourisme en Finlande Poursuivant ses activités de promotion du tourisme vietnamien dans quatre pays nordiques, le 18 septembre, la délégation du travail de l'Administration nationale du tourisme, dirigée par le directeur général Nguyên Van Tuân, a organisé un programme de présentation du tourisme vietnamien en Finlande.