08/07/2017 16:13

>>Pologne: manifestation contre l'interdiction de l'avortement

Une adolescente tombée enceinte après un viol et ayant ensuite perdu le bébé a été reconnue coupable d'homicide et condamnée à 30 ans de prison au Salvador, où l'avortement est totalement interdit, a dénoncé vendredi 7 juillet un collectif féministe. L'étudiante, qui avait 18 ans au moment des faits, avait accouché le 6 avril 2016 dans la salle de bain de son modeste logement d'une commune rurale, à huit de mois de grossesse. Selon son témoignage rapporté par le collectif, le bébé était mort-né. Sa grossesse était due à un viol qu'elle n'avait pas dénoncé à la police en raison de menaces à sa famille. Sa condamnation pour avortement "est injuste et nous allons faire appel", a déclaré à l'AFP, Morena Herrera, du Groupement citoyen pour la dépénalisation de l'avortement thérapeutique, éthique et eugénique (ACDATEE). La jeune femme a été condamnée mercredi 5 juillet par un tribunal de Cojutepeque (Est) "sans aucune preuve directe", a-t-elle affirmé, accusant la justice d'agir selon "des préjugés". L'autopsie avait montré que le bébé avait succombé à une "pneumonie". La défense avait assuré que la jeune fille avait fait un déni de grossesse. 
 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.