29/07/2017 21:10
De nombreux touristes sont attirés par la gastronomie vietnamienne, considérée comme étant une des qualités premières du pays. En effet, la cuisine de Hanoï, est connue depuis fort longtemps pour son raffinement. Ainsi, la capitale avait visé à renforcer ce point fort avec l’ouverture en 2001 de deux rues culinaires : Tông Duy Tân et Câm Chi. Cependant, à l’heure actuelle, il semblerait que ces rues ne répondent pas réellement aux besoins de la population touristique.

>>Tirer bien profit des spécialités culinaires de Hanoï
 

Dans les deux rues culinaires Tông Duy Tân et Câm Chi, les restaurants sont peu fréquentés. 


Lors de notre visite des deux rues culinaires Tông Duy Tân et Câm Chi, situées dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm, nous avons pu constater des restaurants et des stands peu fréquentés. En effet, Tông Duy Tân ne séduit pas entièrement et semble être boudée des touristes. Une des principales raisons de cette désertion semblerait être une gestion mal entretenue des trottoirs et de l’espace. En effet, les pavés de la rue sont gravement dégradés et n’attire pas grande confiance.

La question de l'hygiène alimentaire se pose

Quant à la rue Câm Chi, l’affluence se trouve également réduite à cause de l’empiètement sur la chaussée des enseignes, des tables et des chaises des restaurants. Par ailleurs, un autre problème semble être responsable, et non des moindres, c’est bien celui de l’hygiène. En effet, l’image de bacs entiers de vaisselles sales aux côtés de déchets alimentaires et ce, aux yeux de tous, a de quoi dissuader les potentiels clients à s’asseoir !

Mme Thuy, habitante de Hô Chi Minh-Ville en visite à Hanoï a fait part de ses inquiétudes, «En visitant les rues Tông Duy Tân et Câm Chi, j’ai vu de la vaisselle sale et des poubelles côte à côte sur la chaussée. Cela m’inquiète. Je pense que le problème de l’hygiène alimentaire ici n’est pas aux normes».

Par ailleurs, nous avons eu l’opportunité de discuter avec quelques visiteurs qui se sentent insatisfaits quant aux choix des repas offerts à Tông Duy Tân, considérés comme basiques. En effet, le choix des plats tels que le com rang (riz sauté), les lâu (fondue vietnamienne), le pho ou le poulet au bain-marie manque quelque peu d’originalité.

«Je suis né et j’ai grandi à Hano
ï. En fin de semaine, j’aime bien me rendre dans la rue piétonne Tông Duy Tân. Toutefois, pour être honnête, je dois avouer ne pas être satisfait du choix des repas proposés et de leurs prix. Une ration de riz sauté au poulet coûte plus de 150.000 dôngs ! C’est beaucoup trop élevé pour ce que c’est», a partagé Huy Hoàng, un jeune hanoïen.
 

L’empiètement sur la chaussée des enseignes, des tables et des chaises des restaurants dans la rue de Câm Chi. 


Comment attirer les touristes ?

Selon un représentant du voyagiste A.T.P (Asie-Pacifique), il existe dorénavant des tours gastronomiques de plus en plus prisés des touristes qui viennent visiter Hano
ï. En particulier, ces derniers veulent tenter l’expérience du «repas trottoir» typique de la capitale ainsi que la découverte du savoir-faire culinaire des plats typiques du pays. Ainsi plusieurs hôtels du vieux quartier se sont mis en partenariat avec des voyagistes afin de lancer ces dits circuits gastronomiques, laissant une impression générale plutôt positive aux touristes étrangers.

Cependant, de son côté, le Service du tourisme de Hano
ï insiste sur les efforts à fournir, de la part des restaurants en général et des rues culinaires en particulier, en ce qui concerne l’amélioration de la qualité des plats ainsi que d’une hygiène alimentaire répondant aux normes sanitaires. Créant ainsi un caractère réellement typique de la capitale afin d’attirer davantage de visiteurs.

«Les dirigeants de l’arrondissement de Hoàn Kiêm ont affirmé vouloir relever la qualité des service ainsi que des infrastructures des deux rues gastronomiques Tông Duy Tân et Câm Chi dans les temps à avenir», a déclaré un représentant du quartier de Hàng Bông.

 

Texte et photos : Thu Huong/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Le Vietnam promeut le tourisme en Australie Un programme a eu lieu le 17 août à Sydney pour présenter la beauté du Vietnam, de sa terre, de son peuple et de sa culture aux Australiens. L'événement a attiré plus de 80 entreprises opérant dans les domaines du tourisme, de l'hôtellerie et de l'aviation des deux pays.