15/01/2016 13:10
René Angélil, époux et imprésario de la chanteuse Céline Dion, est décédé le 14 janvier à Las Vegas à l'âge de 73 ans, a annoncé l'artiste canadienne.
>>Les Bijoux de la Castafiore adaptés en plein air à Bruxelles

René Angelil (G) et son épouse Céline Dion, lors de la 83e cérémonie des Oscars, le 27 février 2011, à Hollywood (Californie). Photo : AFP/VNA/CVN

"C'est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons que René Angélil est décédé" à son domicile de Las Vegas (Nevada, Ouest des États-Unis) des suites d'un cancer, selon le message que Céline Dion a fait publier sur son site officiel.

"La famille souhaite vivre le deuil en toute intimité".

Un message également posté sur le compte officiel Twitter de la chanteuse québécoise, révélée par René Angélil.

Né en janvier 1942 à Montréal dans une famille libano-syrienne, René Angélil avait commencé comme chanteur dans un groupe yéyé, les Baronets.

Faute de succès, il s'est rapidement tourné vers le métier d'agent et c'est un peu par hasard qu'il a découvert Céline Dion, alors pré-adolescente de 12 ans.

"Un miracle s'est produit", devait avouer René Angélil un peu plus tard. "Quand j'ai entendu cette voix-là, je n'avais jamais rien entendu de tel. Pour moi c'est la plus belle voix du monde".

Il avait en 1988, amené avec succès Céline Dion au concours de l'Eurovision pour la Suisse. Il avait poussé ensuite la star naissante à prendre activement des cours d'anglais afin de viser une carrière américaine.

Sacrée en 1996 "meilleure artiste francophone", Céline Dion, sous la houlette avisée de René Angélil, a monnayé avantageusement ses talents par des contrats à répétition à Las Vegas.

René Angélil, de 26 ans son aîné, a épousé en décembre 1994 sa muse. Le couple a eu trois enfants.

"Un géant du monde artistique nous quitte", a posté sur Twitter, Mélanie Jolie, ministre canadienne du Patrimoine.

AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.