14/12/2015 11:36
Une cérémonie de rapatriement des restes de soldats américains portés disparus pendant la guerre au Vietnam s’est déroulée le 12 décembre à l'aéroport international de Nôi Bai, à Hanoi.
>>Vietnam et États-Unis poussent le règlement des conséquences de la guerre

Une cérémonie de rapatriement des restes de soldats américains portés disparus pendant la guerre au Vietnam. Photo : VNA/CVN

Étaient présents, côté vietnamien, des représentants de l'Office vietnamien chargé de la recherche des Américains portés disparus (MIA) pendant la guerre au Vietnam (VNOSMP) et, côté américain, l’ambassadeur des États-Unis au Vietnam, Ted Osius, des représentants du Bureau de l’attaché militaire américain à Hanoi, de Défense POW/MIA Accounting Agency (DPAA) et du Bureau des MIA des États-Unis à Hanoi.

La partie vietnamienne a remis à la partie américaine quatre urnes contenant des ossements des soldats trouvés par les habitants locaux et retrouvés lors de la 121e campagne de recherche conjointe effectuée entre octobre et décembre 2015.

Ces ossements ont été expertisés par des médecins légistes vietnamiens et américains à Hanoi, qui ont conclu que ceux-ci pourraient concerner des soldats américains portés disparus pendant la guerre du Vietnam. Ils ont fait ensuite l'objet d'une demande de transfert à Hawaii (États-Unis) pour des expertises complémentaires.

S’adressant à cette cérémonie, le représentant du gouvernement américain a exprimé sa profonde gratitude envers le gouvernement et le peuple vietnamiens pour leur politique humanitaire, leur bonne volonté et leur coopération toujours plus efficace.

La recherche des restes de soldats américains MIA (Missing In Action) est une coopération humanitaire entre les deux gouvernements. Il s'agit de la 137e remise des restes de MIA depuis 1973.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.