27/01/2016 15:58
>>Le bras de fer débute entre le gouvernement et l'opposition de droite

Quatre bombes artisanales ont explosé mardi 26 janvier à Caracas, sans faire de blessés ni de dégâts, aux abords du parlement vénézuélien désormais contrôlé par l'opposition. Trois engins explosifs ont explosé simultanément à l'extérieur d'un centre commercial et un quatrième à l'angle des bâtiments administratifs de l'Assemblée, a annoncé le parquet dans un communiqué. Selon des témoins interrogés par l'AFP, les explosions ont provoqué "beaucoup de fumée" et obligé "beaucoup de gens à sortir en courant" des immeubles alentour. Le chef de la majorité d'opposition au parlement, Julio Borges, a affirmé que ces bombes avaient été posées par "ceux qui, proches du gouvernement ou avec la complicité de ceux qui sont au pouvoir, veulent créer (...) la panique pour éviter le débat sur les questions importantes".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï