13/07/2017 16:23
Ces derniers temps, la province de Quang Ninh (Nord) affiche de bons résultats dans l’attraction de l’investissement direct étranger (IDE). Ce succès découle pour une part importante des efforts de la province dans l’amélioration de l’environnement de l’investissement mais aussi de ses importants potentiels.

>>Produit intérieur brut régional : croissance record de Quang Ninh en cinq ans
>>Quang Ninh : l’aéroport international de Vân Dôn sera opérationnel en mars 2018

 

La zone industrielle de Cai Lân dans la province de Quang Ninh (Nord).
Photo : Hông Ky/VNA/CVN


Au premier semestre de 2017, Quang Ninh a attiré plus de 47 millions de dollars d’IDE. La somme provient de deux nouveaux et six projets existants, portant le nombre de projets d’IDE valides dans la province à 58, avec un capital total de plus de 2,3 milliards de dollars.

Les deux nouveaux projets injectent plus de 20 millions de dollars de capitaux dans les infrastructures techniques et d’approvisionnement en eau pour la zone industrielle Texhong Hai Hà.

La province assiste les investisseurs étrangers dans le complètement des procédures d’investissement pour les grands projets tels que le développement d’infrastructures dans la zone industrielle de Song Khoai et le projet d’écotourisme Hon Giai, dans le district de Vân Dôn.

De même, elle a travaillé avec Texhong Vietnam pour réaliser une étude de faisabilité concernant la centrale thermique Hai Hà dans la zone industrielle de Hai Hà. La centrale, d’une capacité de 2.100 MW, devrait nécessiter plus de 3 milliards de dollars d’investissement.

Selon Pham Hông Biên, chef du Bureau économique extérieur dépendant du Service provincial du plan et de l’investissement, Quang Ninh prévoit d’attirer entre 500 et 650 millions de dollars d’IDE en 2017.

Quang Ninh s’efforce de devenir un centre économique important du Nord. Pour y parvenir, l’attraction de l’IDE joue un rôle primordial.


Thu Huong/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Chuông, le village qui préserve la quintessence du nón

Les gongs, l’âme du Tây Nguyên Vivant dans les forêts et les montagnes du Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre), les ethnies minoritaires Ba Na, Ê Dê, Co Tu, M’Nông, Gia Rai, Xo Dang, Chu Ru et Ma considèrent les gongs comme leur trésor. Les gongs sont également sacrés, car ils les aident à communiquer avec leurs divinités.