14/02/2017 18:15
«Ces derniers temps, le nombre d’enfants atteints de dengue a fortement augmenté. À l’heure actuelle, on dénombre environ 22 malades hospitalisés, soit le double de 2016 à la même période», a informé Dô Châu Viêt, chef du Département des maladies infectieuses de l’Hôpital de pédiatrie N°2, à Hô Chi Minh-Ville. Parmi ces 22 patients touchés par la dengue, il y a 4 cas graves.
>>Succès d’une première transplantation croisée de reins au Vietnam
>>Greffe d’organes : toujours aussi peu de donneurs

Ces derniers temps, le nombre d’enfants atteints de dengue a fortement augmenté. Photo : VNA/CVN

Ces derniers jours, des médecins du Département des maladies infectieuses de l’Hôpital pédiatrique Nhi Dông 2 (Hô Chi Minh-Ville) ont sauvé la vie de deux enfants atteints d’une dengue très grave, qui avaient été admis à l’hôpital en état d’arrêt respiratoire.

Ces derniers temps, des pluies inhabituelles pour la saison  ont créé des conditions favorables à la reproduction des moustiques. Il faut renforcer les mesures de prévention contre les piqûres telles que porter des vêtements à manches longues, utiliser une moustiquaire la nuit et des crèmes anti-moustiques. Certaines personnes pensent que vivre dans des appartements ou des chambres climatisées les préserve des moustiques. Ce n’est pas le cas. Eux aussi doivent prendre ces mesures préventives.

À Hanoi, on a aussi annoncé des mesures préventives contre la varicelle et d’autres maladies contagieuses, respiratoires. Dans les arrondissements de Câu Giây, Hà Dông ou encore Hoàng Mai, des épidémies ont fait leur apparition.

«Le  printemps, avec la hausse des températures,  favorise le développement des maladies contagieuses notamment respiratoires et digestives, la rubéole, mais aussi d’autres qui entraînent des diarrhées. Actuellement, 50 % des enfants hospitalisés le sont pour ces maladies», a informé Nguyên Thành  Nam, chef du département de pédiatrie de l'hôpital Bach Mai. D’ajouter que la meilleure prévention est la vaccination, en respectant le délai entre les injections comme les rappels.

Par ailleurs, il faut éviter tout contact direct avec les patients atteints de maladies infectieuses comme la grippe, les maladies respiratoires, la rougeole, et même les diarrhées, par prudence. Il est nécessaire de veiller à l’hygiène personnelle, à commencer par se laver fréquemment les mains au savon, ainsi que le nez, la bouche avec du sérum physiologique. En cas de symptômes, il faut aller consulter son médecin.  En outre, le médecin Nam conseille également de s’assurer de l’hygiène alimentaire, au-delà d’une nutrition correcte à des fins de bonne défense immunitaire.
 
Thu Huong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Son La : immersion dans le village H'mông de Hua Tat Hua Tat fait partie du district de Vân Hô, province montagneuse de Son La (Nord). Ce village compte près de 140 foyers, la plupart de l’ethnie minoritaire H'mông. Depuis quelques années, c’est une destination très appréciée des touristes.