10/01/2017 14:09
Déjà Ballon d'Or, le champion d'Europe portugais Cristiano Ronaldo a logiquement reçu le Prix FIFA du joueur de l'année 2016, lundi 9 janvier à Zurich, où l'Italien Claudio Ranieri a été sacré meilleur entraîneur pour son exploit avec Leicester, champion d'Angleterre à la surprise générale la saison passée.

>>Ballon d'Or africain : Mahrez sacré, après l'exploit de Leicester
>>Ballon d'Or : et de quatre pour Cristiano Ronaldo
 

Cristiano Ronaldo après avoir reçu le Prix FIFA du meilleur joueur de l'année 2016, le 9 janvier à Zurich.
Photo : AFP/VNA/CVN


"Merci beaucoup", a réagi Cristiano Ronaldo (CR7) tout sourire et vêtu d'un costume bleu. "C'était une année de rêve, ça ne fait aucun doute", avait-il souligné avant la cérémonie. "Je suis très très fier, je dois dire un grand merci à tous mes coéquipiers du Real Madrid et à mon équipe nationale du Portugal".


Il n'y avait guère de suspense. Avec ses titres en Ligue des champions avec son club et à l'Euro avec sa sélection, l'attaquant a complètement écrasé la concurrence la saison dernière. Son sacre annoncé avait d'ailleurs déjà fuité dans la presse espagnole.

À 31 ans, le Portugais s'offre ainsi un nouveau trophée après le Ballon d'Or, remis le 12 décembre. Il y a en effet deux grandes distinctions cette année, puisque la FIFA a remis au goût du jour ses propres prix, après avoir mis fin à sa collaboration instaurée en 2010 avec France Football pour le Ballon d'Or.

Messi absent

Le résultat est le même à l'issue du vote des sélectionneurs et des capitaines des équipes nationales, ainsi que d'un panel de journalistes spécialisés. Cristiano Ronaldo a encore été choisi aux dépens de son éternel rival Lionel Messi, champion d'Espagne avec Barcelone, et du Français Antoine Griezmann, finaliste de la Ligue des champions avec l'Atletico Madrid et de l'Euro avec l'équipe de France.

 

Cristiano Ronaldo, joueur FIFA 2016.
1Photo : AFP/VNA/CVN


Battu à deux reprises par Ronaldo en finale, Griezmann repart de ces prix FIFA sans rien. Pourtant élu meilleur joueur de l'Euro, il ne figure même pas dans le onze type de l'année 2016, annoncé un peu plus tôt par la FIFPRO, le Syndicat des joueurs professionnels.

Messi et ses coéquipiers du FC Barcelone étaient quant à eux absents lors de la cérémonie, invoquant la nécessaire préparation d'un 8e de finale retour de Coupe de Roi contre l'Athletic Bilbao.

Cristiano Ronaldo poursuit lui son insatiable moisson. Avec toutefois un scandale qui a écorné son image si soignée, les "Football Leaks", une enquête lancée par douze médias européens sur l'évasion fiscale dans le milieu du foot et qui a épinglé l'attaquant, accusé d'avoir dissimulé "150 millions d'euros dans des paradis fiscaux" via son agent Jorge Mendes.

"Vous croyez que je suis inquiet ? Qui ne doit rien, ne craint rien", avait balayé la megastar du Real tandis que son club réclamait "le plus grand respect" pour un joueur "absolument exemplaire".


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite virtuelle de l’Opéra de Hanoï

Huê, la splendide cité royale du Vietnam Huê (province centrale de Thua Thiên-Huê) est considérée comme le cœur du patrimoine culturel national. Alanguie au bord de la rivière Huong (rivière des Parfums), la ville est une belle indolente à l’histoire ancienne.